(2è Cycle) Non Loin de Rhuidean, dans le Désert, un nouveau départ.
(Sujet créé par Elessar l 20/04/11 à 12:06)
non favori


Après l'apogée du Grand Seigneur, de nombreuses tribus Aiels ont été décimés. Aujourd'hui, comme partout, ceux qui croient encore en la rédemption se cachent en attendant leur heure.

C'est en ces temps troublés, que certains se tourneront vers l'ombre, et l'éclaireront de leur lumière.



Aller en bas de page
<< Page précédente
Tous les posts
Elessar
27/09/2011 20:42

M'Hael lié à Enora
Ta'veren
Conseil Rp
Sois une plume, pas un rocher...Vogue sur les Ailes de la Tempete...

Dans un dernier soupire, le M'hael fit signe à Demiandre qu'il pouvait sortir de la tente. Lorsque les pans de la tente retombèrent, Elessar du subir la solitude. Chose qui ne lui était pas arrivé depuis un bon moment. Son corps semblait être une crampe vivante. Tous ses muscles étaient dur comme le béton. Il commençait à fantasmer sur les tentes étuves aiels, le désert aride commençait à avoir raison de ses nerfs.
Demiandre
28/09/2011 18:47
Aelfinn de la Pierre
Modo - Jury des Joutes - Conseil RP
Relecteur

Demiandre sortit de la tente après qu'Elessar ait donné son accord. Il fut surpris par la différence de température entre son entrée et sa sortie, bien que son séjour fut de très courte durée. C'était certainement comme cela dans le Désert Aiel, et la tenue noire ne devait pas arranger les choses...

Il regarda autour de lui et il aperçu Mélisande faisant les cent-pas à proximité, ainsi qu'une large troupe d'hommes et de femmes en train de faire la queue pour jurer sur la Baguette.

*Ce n'est pas prêt d'être mon tour...* se dit-il... Il se dirigea alors vers Mélisande.

"Nous nous retrouvons dans une drôle de situation n'est-ce pas? Comment va votre Lige?" Ils allaient certainement rester coincés dans ce camp un certain moment. Autant essayer d'aplanir les choses avec cette femme, aussi insupportable eût-elle été à Trémonsien.
Mélisande
28/09/2011 23:28
Modératrice
Aes Sedai épluche-légume

Demiandre sortit enfin de la tente, alors que l'Aes Sedai attendait depuis de longues minutes à l'extérieur. Même si elle savait oublier la chaleur ou le froid, la température restait pesante à supporter. Il lui faudrait vraiment trouver de quoi se couvrir la tête. Une Aes Sedai avec un coup de soleil perdait en crédibilité. Le jeune homme semblait tout aussi surpris de la chaleur ambiante.
Il se dirigea vers elle et l'Aes Sedai se retient de pousser un soupir de contrariété. Ce jeune blanc-bec lui sortait par les trous de nez.
Elle lui accorda un regard glacial.

-Oui nous nous retrouvons dans une drôle de situation. J'espère que ce n'est pas entièrement de votre faute, sinon vous vivrez avec le poids des évènements et des morts de Tremonsien toute votre vie. Mais rassurez-vous, Owyn Gaidin se porte bien, il lui faut simplement un peu de temps pour récupérer. Et chacun de nos compagnons se porte bien également. J'aurais au moins réussi à limiter les dégâts pour vous six.
J'imagine que vous vous êtes expliqué auprès d'Elessar. Vos explications lui ont convenu ?
Demiandre
28/09/2011 23:41
Aelfinn de la Pierre
Modo - Jury des Joutes - Conseil RP
Relecteur

"Vous ne manquez pas de cran. Pourquoi tout ceci serait de ma faute? Je n'ai pas amené les Trollocs à Trémonsien, ni ne nous ai emmenés ici. Rien de tout cela est de ma faute. Vous aviez le choix. Partir de votre côté ou venir ici avec nous."

Il la regarda avec défiance. Ce qu'il venait de dire ne lui plairait pas, mais il n'avait pas à subir sa langue de vipère.

"Je suis soulagé qu'Owyn aille bien. Ce qu'il s'est dit dans cette tente est entre Elessar et moi. S'il veut que vous sachiez, il vous en parlera."
Mélisande
29/09/2011 18:06
Modératrice
Aes Sedai épluche-légume

Mélisande émit un petit reniflement sarcastique.

- Cessez-donc de monter sur vos grands cheveux jeune homme. Je ne vous interroge pas sur ce qui c'est dit là-dedans mais quelle est l'humeur d'Elessar. Si vous êtes incapable de comprendre la pensée de quelqu'un, restez muet au lieu de dire des bêtises.
Et vous croyez que je vous accuse d'avoir amené les Trollocs à Tremonsien ? Vous manquez vraiment de jugeote et vous êtes long à comprendre. Je sais parfaitement que vous n'avez pas amené les trollocs. Comme si le Grand Seigneur confierai une telle tâche à un novice en fuite. Je ne le sous-entendait même pas.
Je trouve simplement qu'il se passe un peu trop de coïncidences autour de vous. N'avez-vous donc suivi aucun cours à la Tour ? Vous n'avez jamais entendu parler des ta'veren ? Pour ce que j'ai observé, vous pourriez en être un. Et ces gens là sont à surveiller attentivement si on ne veut pas qu'ils causent des catastrophes plus gros que la Tour d'ici à Shara.
Alors d'ici que nous soyons sûrs, évitez de vous mettre dans les ennuis - encore une fois - et restez sagement à ne rien faire. Qui sait, la sagesse pourrait même vous venir.

Mélisande accorda un petit sourire au jeune homme. Elle ne l'aurait avoué pour rien au monde, mais elle adorait s'amuser à tourner en bourrique les novices.
Demiandre
29/09/2011 19:08
Aelfinn de la Pierre
Modo - Jury des Joutes - Conseil RP
Relecteur

*Comprendre la pensée de quelqu'un? Il me semblait justement que la parole avait été inventée pour exprimer ce genre de chose. Et n'était elle pas justement en train de m'accabler pour ce qui s'était passé à Trémonsien? Malheureusement, voila ce que donne un une initiation trop longue à la Tour... Heureusement que mon séjour n'y fut que de courte durée...*

"Écoutez, il semblait quelque peu confus. Il semblerait que beaucoup de choses le dépasse. Mon rapport l'a fait réfléchir, et je crois que comme nous il ne sait pas comment prendre les évènements de Trémonsien."

"Concernant les Ta'verens, qui n'en a pas entendu parler? Je viens de Tear, non pas du fin fond des Collines Noires. Mais si j'en étais un, je pense que ma vie ne serait pas ainsi... Mais cela pourrait expliquer quelques tracas que j'ai eu. Je croyais au fait que, si j'étais un novice en fuite, cela aurait fait longtemps que vous m'auriez ligoté pour me ramener à la Tour?" Dit-il un petit sourire aux lèvres.

"Bon. Je dois aller prêter Serment comme vous et les autres." Dit-il en montrant du menton la file en face de Shoran.
Mélisande
01/10/2011 21:23
Modératrice
Aes Sedai épluche-légume

Le regard de Mélisande se fit glacial tandis qu'un large sourire carnassier s'étalait sur son visage.

-Vous ne devriez pas jouer ce jeu avec une Ebou dari, Demiandre, déclara-t-elle en frôlant le poignard à sa ceinture. Ne rappelez jamais à une Ebou dari pourquoi elle vous prête de l'attention, c'est souvent une idée mortelle. Ne vous inquiétez pas, je n'oublie pas que vous êtes un novice en fuite. Je ne risque pas de l'oubliez. Si vous voulez un conseil... ne l'oubliez pas non plus.
Et maintenant, allez donc prêter serment sur ce jouet d'Elessar et trouvez à vous occuper intelligemment. Je garderai un œil sur vous, au cas-où.

Elle lui offrit un dernier sourire faussement chaleureux et souleva l'un des pans de la tente.
Elessar se tenait au centre de la tente, l'air harassé.
Mélisande ne lui en fit pas la remarque. Nul n'aimait se voir surpris en état de faiblesse.

-Êtes vous occupé Elessar ? J'aurais voulu compléter de mon témoignage le récit du jeune Demiandre.
Demiandre
02/10/2011 00:40
Aelfinn de la Pierre
Modo - Jury des Joutes - Conseil RP
Relecteur

Derrière un groupe d'Asha'man en train d'attendre comme lui, Demiandre réfléchissait aux paroles de Melisande. Un Ta'veren? L'idée était vraiment farfelue, mais il fallait reconnaitre que ce qui lui arrivait depuis son arrivée à Tar Valon était inquiétant. Pendant que la file avançait, la mélopée des Serments prêtés suivait son cours, berçant ses pensées.

Alors que la journée commençait à se finir, il arriva enfin devant Shoran, qui lui tendit la Baguette. La saisissant, il l'examina. Il en avait entendu parler dans la tente, l'avait vue agir, mais il se demanda comment cela pouvait fonctionner. Le chiffre 3 était gravé au sommet de l'objet d'un pied de long, dont la matière était indéfinissable. Il sentait à son contact qu'en se concentrant, il pourrait comprendre le principe qui liait les paroles énoncés et la personne les prononçant. Il tourna la tête et vit que beaucoup de gens attendaient leur tour pour prêter les Serments. Il regarda Shoran, dont les yeux étaient des miroirs, lui rendant un regard impassible, et il prononça les paroles entendues des centaines de fois auparavant

"Par mon espoir de Salut et de Réincarnation, je jure de rester fidèle à la voie de la Lumière. Par mon espoir de Salut et de Réincarnation, je jure de suivre et de prêter fidélité au Dragon lorsqu'il se présentera au monde, et à son représentant jusque-là. Par mon espoir de Salut et de Réincarnation, je jure de protéger notre ordre jusqu'à mon dernier souffle."

Il avait prononcé les Trois Serments sans s'arrêter, et sa peau se tendit comme la corde d'un arc quand il eut finit. Il avait l'impression d'être un serpent en train de muer, sa peau devenue trop étroite pour sa chair. Il étouffa un râle de douleur, un rictus déformant quand même son visage, et rendit la Baguette à Shoran, inclinant sa tête respectueusement. Rien que ce geste le fit souffrir.

Il s’écarta alors pour se rendre dans sa tente, où il essaya de s'asseoir. La douleur ne s'atténuant pas, il s'allongea et continua de réfléchir. Mais la sensation qu'il avait ressentie la Baguette dans les mains oblitéra ses pensées sur les récents évènements...

*Était-ce une impression? Ais-je juste imaginé tout cela? C'est comme si je sentais comment le ter'angreal fonctionnait... J'ai simplement dû rêver. La journée fut éreintante et elle n'est même pas finie...*

Quand le soleil commença à se coucher derrière les dunes de sable, le sommeil le prit.
Elessar
02/10/2011 20:08

M'Hael lié à Enora
Ta'veren
Conseil Rp
Sois une plume, pas un rocher...Vogue sur les Ailes de la Tempete...

Lorsqu'il entendit les pans de la tente de relever une énième fois, l'homme saisit le saidin avec une rapidité étonnante, s'en emplissant à son maximum, luttant contre le torrent de flamme glaciale, il lutait pour le salut de son âme.

Ses yeux passant de hagard a vif, le M'hael était prêt à immoler la personne qui venait d'entrer sans se présenter. Les nerfs a vif, et redoutant une attaque de l'ombre, Elessar avait faillit commettre l'irréparable.

Ses yeux turquoises se posèrent sur Mélisande.

~Une vraie fouine...~


- Je vous écoute Mélisande...
Taenad
10/10/2011 16:26


Taenad avait suivi le groupe sans un mot jusqu'à la tente qu'on leur avait indiquée. Toujours sans parler, il s'était alors étalé sur la couche la plus proche, ignorant volontairement les paroles des autres. Maintenant, couché sur le côté, le dos tourné aux autres membres du groupe, il avait besoin de réfléchir. Il ferma les yeux et sa respiration ralentit progressivement. Au bout de quelques minutes, on aurait pu le croire profondément endormi mais tous ses sens étaient sur le qui-vive tandis qu'il laissait ses pensées errer sur les événements de ces dernières heures. Il avait du mal à croire qu'à peine un jour plus tôt il était encore seul dans sa grotte au beau milieu d'une forêt censée être inhabitée. Il avait beau y réfléchir, il n'arrivait pas à comprendre comment les choses avaient pu s'enchaîner presque naturellement jusqu'à cette situation... Il ne comprenait pas et il n'aimait pas ça. Il se sentait comme pris au piège, il n'avait aucun contrôle sur la situation, comme un louveteau que sa mère promènerait par la peau du cou mais sans l'impression rassurante que la louve le tenant dans sa gueule savait où elle allait et faisait ça pour son bien.

Il inspira par le nez et étouffa un grognement. Les épices bien trop fortes dans la nourriture et le sang en grande quantité sur les vêtements de l'homme qui était sorti le mettaient au bord de la nausée, où peut-être était-ce les derniers relents de son mal de tête de la nuit. Il grogna plus ostensiblement, trop d'odeurs et pas assez d'espace ... Il arrivait à peine à percevoir les odeurs des autres personnes présentes sous la tente, peut-être un peu de peur et de confusion mais surtout beaucoup de transpiration. Et la chaleur ambiante qui continuait à monter ! Ils semblaient avoir été amenés dans un désert, sans doute celui des Aiels mais il était difficile d'être sûr avec ces satanés canalisateurs... Il n'aimait pas les déserts ! Il avait toujours fait en sorte de ne pas s'en approcher, trop de sable et pas assez d'arbres ... pas assez de vie en fait. L'air cuit toute la journée n'avait presque plus d'odeur, et le contraste en était d'autant plus grand une fois dans le camp rempli de centaines d'hommes et de bêtes.

Il réfléchit encore une fois à sa situation. Il était dans un camp plein d'hommes et de femmes inconnus, sans doute des canalisateurs pour la plupart vu ce qu'avait dit l'homme qui les avait "accueillis" - dires confirmés par le fait qu'il sentait régulièrement des gens canaliser autour de lui. Taenad n'avait aucune idée de leurs intentions mais pour avoir côtoyé un certain nombre d'Aes Sedaï dans sa vie, il n'avait absolument pas envie d'en savoir plus et encore moins de les laisser se rendre compte de ses "capacités"- capacités qu'ils voudraient à coup sûr étudier, ce qui impliquait en général beaucoup d'expériences, de souffrances avec une mort probable à la clef, et mourrir n'était pas particulièrement dans ses projets immédiats.

Il lui faudrait donc s'échapper. Il savait se montrer discret en forêt, mais le désert était un milieu totalement différent ... Il faudrait d'abord arriver à quitter le camp sans être pris. Ca le chagrinait un peu mais il était peu probable qu'il y arrive sans avoir à tuer quelques sentinelles ... Mais une fois sorti du camp, il faudrait encore arriver à survivre ! Ses sens lui permettraient certainement de repérer et chasser de quoi se nourrir, à condition de ne pas être trop exigeant, mais il avait déjà vu pire durant certaines périodes de famines ! L'eau pourrait être un problème évidemment, il faudrait repérer les chemins pris par les hommes et les animaux. S'ils arrivaient à survivre ici, c'est qu'il devait forcément y avoir régulièrement des points d'approvisionnement en eau, il n'y aurait qu'à les repérer et les suivre ... Un nouveau grognement lui échappa, cela faisait beaucoup d'incertitudes sur un terrain qu'il ne connaissait que peu et il n'aimait vraiment pas ça. D'autant qu'il n'avait aucune idée d'où il se trouvait exactement, il pourrait bien être à des centaines de lieues de la forêt la plus proche et il n'était même pas sûr que les étoiles soient les mêmes ici pour se repérer précisément la nuit ! Il sonda brièvement la présence de loups dans les environs, sans grand espoir. Bien qu'il ne fut pas surpris de n'obtenir aucune réponse, il ne put s'empêcher de se sentir plus seul qu'il ne l'avait été depuis très longtemps, sentiment étrange vu qu'il avait rarement eu autant de personnes différentes autour de lui en si peu de temps au cours de ces dernières années.

Les canalisations redoublaient depuis peu, semblant toutes provenir de la même direction. Le frère-loup ne put empêcher un frisson de le parcourir malgré la chaleur ambiante. Il allait vraiment falloir qu'il trouve un moyen de s'enfuir...
Mélisande
11/10/2011 20:11
Modératrice
Aes Sedai épluche-légume

Sans demander la permission, Mélisande prit un siège et s'assit en lissant ses jupes. Elle entreprit alors de servir deux verres de vins et en tendit un à Elessar.

-Vous m'avez l'air d'être exténué. J'essaierai d'être concise, mais si vous le souhaitez, je puis revenir plus tard, le temps que vous vous reposiez. M'est avis que nous n'en aurons guère le temps dans les prochaines semaines...
Si vous le souhaitez, je me retire immédiatement, mais je voulais vous parler le plus vite possible d'un problème potentiel, concernant le jeune Demiandre. Je le soupçonne, après les évènements de Tremonsien, d'être un ta'veren, même faible. Je n'ai pas de preuves, juste des coïncidences troublantes, mais l'idée mérite de s'y attarder. Si c'est le cas, ce gamin ne doit pas se promener librement où il veut. Cela pourrait s'avérer... dangereux, pour le moins. Quand je vous raconterai les évènements de Tremonsien, vous comprendrez mon inquiétude.
Alyn
11/10/2011 22:12


Alyn quitta le lige et l'Aes Sedai sans se presser, prenant le temps d'observer l'agencement des tentes et des aires d'entraînement, ainsi que l'emplacement de la cantine. S'il avait une fringale, il saurait où se ravitailler, en nourriture comme en rumeurs.

Tout à coup, il entendit la voix de l'homme qui les avait amenés à cet endroit s'élever. Il se retourna et le vit debout sur une dune près de la tente de commandement, tenant quelque chose en main. Les soldats quittèrent leurs tâches pour aller l'écouter. Quand il eut terminé de prêter serment, il le vit tendre l'objet à un autre, qui s'en saisit et les répéta à son tour. Alyn les regarda faire quelques instants, puis il reprit son chemin tout en continuant ses repérages. Une fois arrivé, il passa la tête à l'intérieur de la tente pour voir si les autres étaient réveillés, mais ils semblaient toujours endormis.

Pour ne pas les déranger, il s'assit à l'ombre à côté de la tente, posa l'outre à terre et se mit en devoir de rafraîchir le tranchant de sa hache avec sa pierre à aiguiser, cela occuperait ses mains tout en le laissant libre de réfléchir. Ah! Si j'avais une meule à eau, ça irait tellement mieux! se dit-il en crachant sur la pierre pour l'humidifier. Mais si les Aiels s'énervent pour la moindre goutte tombée à terre, je n'imagine même pas leur tête en voyant une meule à eau![i]

Il repensa à Mélisande Sedai. [i]Pourquoi ce respect tout à coup? Pourquoi faire l'effort d'être polie alors qu'elle n'a qu'à ordonner pour qu'on lui obéisse? Est-elle simplement satisfaite d'avoir accès aux dirigeants du campement et de pouvoir les influencer? Est-ce là la raison pour laquelle elle s'est montrée polie? Parce que s'ils peuvent canaliser, ils ne se laisseront pas intimider si facilement et qu'elle a besoin d'alliés, quels qu'ils soient? Ou alors jurer de servir la Lumière oblige à être aimable?
se dit-il un mince sourire aux lèvres. Il essuya le tranchant de la lame pour en ôter la limaille, la retourna et se remit au travail.

"Je ne vous oublie pas"; une menace, ou autre chose? Pourquoi a t'elle mentionné la lettre? Elle aurait pu ne rien m'en dire et en parler directement à Elessar. Elle veut me faire peur ou m'amadouer? Il essuya à nouveau la lame et la testa sur son pouce. Pas trop mal... Mais pas parfait. Si j'ai bien vu, ni les Aiels ni ces Asha'man ne portent de métal... Reste à espérer que ceux d'en face n'en porteront pas non plus... Il soupira un grand coup et se remit au travail. Quelle founaise!
Elessar
13/10/2011 11:20

M'Hael lié à Enora
Ta'veren
Conseil Rp
Sois une plume, pas un rocher...Vogue sur les Ailes de la Tempete...

Le M'hael remercia Mélisande d'un geste de tête, acceptant la coupe de vin qu'il posa sur le bureau dont il fit le tour, s'asseyant dans le grand fauteuil faisant face à l'Aes Sedai.

- Vous m'avez l'air d'être exténué. J'essaierai d'être concise, mais si vous le souhaitez, je puis revenir plus tard, le temps que vous vous reposiez. M'est avis que nous n'en aurons guère le temps dans les prochaines semaines...
Si vous le souhaitez, je me retire immédiatement, mais je voulais vous parler le plus vite possible d'un problème potentiel, concernant le jeune Demiandre."


Elessar n'entreprit même pas d'ouvrir la bouche pour lui répondre, il savait que pour l'Aes Sedai, ces mots n'étaient prononcer que par pure forme de pseudo politesse, d'ailleurs, elle enchaina avant même qu'il ait pu répondre quoi que ce soit à sa demande.

- Je le soupçonne, après les évènements de Tremonsien, d'être un ta'veren, même faible. Je n'ai pas de preuves, juste des coïncidences troublantes, mais l'idée mérite de s'y attarder. Si c'est le cas, ce gamin ne doit pas se promener librement où il veut. Cela pourrait s'avérer... dangereux, pour le moins. Quand je vous raconterai les évènements de Tremonsien, vous comprendrez mon inquiétude.


L'entrainement qu'il avait subit à la tour et, il fallait l'avouer, la fatigue qui terrassait le jeune homme, l’empêchèrent de sursauter ou de faire de grands yeux lorsque Mélisande parla de Ta'veren.

Lui qui avait presque oublié ce terme le long des années qu'il avait passé à arpenter la terre, trouvait que ce mot revenait beaucoup trop souvent ces dernier temps.

Après Enora qui lui avait apprit sa nature de Ta'veren, voila que Mélisande venait à son tour quérir son attention à ce sujet. Le fait qu'elle mentionne Demiandre le surpris. Jamais le M'hael n'aurait pensé que son influence de Ta'veren puisse se propager jusqu'à ses choix, comme le fait d'envoyer Demiandre à Tremonsien. Réfléchissant à toute vitesse, il en conclut qu'il valait mieux laisser l'Aes Sedai sur les pistes du fuyard de la tour plutôt que de lui raconter tout de suite la vérité.


- Un Ta'veren vous dites..Cela fait une éternité que je n'ai pas entendu ce terme. Je vous écoutes, Demiandre m'ayant déjà fait son rapport, peut être pourriez vous illuminer certaines zones d'ombres.

Mélisande
21/10/2011 19:19
Modératrice
Aes Sedai épluche-légume

Mélisande prit une gorgée de vin avant de commencer.

-Comprenez bien que la plupart des choses qui se sont déroulées à Tremonsien m'échappent. J'ai été exilée quarante ans de la Tour, et ne suis que peu au courant de ce qui peut y avoir changé. Vous allez sans doute mieux comprendre ce qui s'est passé que moi. Ce qui est certain, c'est que plusieurs personnes peuvent avoir été visées par l'attaque.
J'ai été exilée pour avoir voulu étudier des prophéties de la Lumière. Je dois être l'une des dix ou douze personnes s'y connaissant le plus au monde. Mais ce que je risquai de trouver dérangeait les Élus et leurs séides les plus fervents, et j'ai été exilée. On m'a rappelé il y a peu, et Owyn et son Aes Sedai ont été envoyés m'escorter, avant d'être attaqués à quelques lieux de Tremonsien où j'avais fait halte pour la nuit. Une sœur Brune est morte cette nuit, tuée par des Amis de la Lumière, ou des gens ayant voulu se faire passer pour eux. C'est un mystère que j’aimerai bien éclaircir, et qui pourrait peut être expliquer la suite.
A Tremonsien, j'ai croisé Demiandre et sa compagne. Je les ai trouvé suspects dans leur comportement et j'ai voulu en apprendre plus... Ce qui m'a mené ici. L'attaque était peut être dirigée contre eux.
J'y ai également rencontré le jeune Alyn qui venait rencontrer un Ami de la Lumière. Il transportait un message que les séides du Grand Maître peuvent avoir voulu récupérer. Voulez-vous que je vous récite ce message ?
Elessar
21/10/2011 21:53

M'Hael lié à Enora
Ta'veren
Conseil Rp
Sois une plume, pas un rocher...Vogue sur les Ailes de la Tempete...

Attrapant une grappe de raison dans un récipient posé sur le bureau, Elessar déposa un des fruits dans sa bouche. Il écoutait avidement les mots de Mélisande, tentant de faire le lien avec ses informations. Se pouvait il que Demiandre soit encore rechercher et pourquoi ?

Qu'avait il à cacher pour que les Réprouvés le recherchent avec tant d'avidité ? Le M'hael croqua un pépin.


- Oui je veux bien. Je vous raconterais comment j'ai renconter Demiandre après cela, peut être que nous y verrons un peu plus clair à deux.

Demiandre ne serait peu être pas heureux que des informations sur lui soit révéler à cette femme, mais Elessar, lui, avait besoin d'y voir plus clair et l'Aes Sedai était loin d'être bête.
Mélisande
04/11/2011 19:26
Modératrice
Aes Sedai épluche-légume

Mélisande ferma les yeux quelques secondes, cherchant à se remémorer parfaitement chaque mot de la lettre. Lentement, elle prit la parole.

"Voyez avec les Yeux de l'Arbre de Vie. Des évènements critiques s'y passent, et des informations cruciales pourraient être perdues pour nous. Si vous le pouvez, envoyez des gens de confiance pour récolter ces informations. Envoyez le messager avec."

Elle rouvrit les yeux.

-Je crois que c'était ceci, presque mot pour mot. J'ai une excellente mémoire. Je n'ai aucune idée de ce que peuvent être ces évènements. J'ai eu peu d'informations sur ce qui c'est passé ces quarante dernières années. Je ne suis même pas sûre de connaître le nom de chaque roi et reine actuelle ! Je pourrai réactiver mon propre réseau d'yeux et d'oreilles, mais un certain nombre de ceux-ci doivent être morts de vieillesse à présent. Et une telle tâche prendra du temps.
Alors ? Avez-vous une idée de ce que cela signifie ?
Elessar
30/11/2011 13:56

M'Hael lié à Enora
Ta'veren
Conseil Rp
Sois une plume, pas un rocher...Vogue sur les Ailes de la Tempete...

Reposant la grappe de raisin dans son bol, Elessar se frotta les mains comme pour retirer des vestiges de fruits sur ses doigts. Attrapant le bureau et s'y cramponnant, il riva ses prunelles sur la brune puis soupira.

- Si je prêtais de l'importance à cette lettre, ce qui n'est pas le cas car je n'ai ni l'exemplaire authentique sous les yeux, seulement un souvenir de votre part des mots gravés sur le parchemin, et quand bien même, pourquoi croirais-je cette histoire ? Cela pourrait être un piège pour piéger des amis de la lumière, ce que je ne suis pas.

Mais si je prêtais de l'importance à cette lettre, je dirais à première vue que l'Arbre de vie pourrait être l'Arbre que le Roi Laman fit abattre, et que donc les "évènements critiques" se dérouleraient au Cairhien.

Mais je ne dis pas que c'est la vérité. A vous de voir..
Mélisande
12/12/2011 15:10
Modératrice
Aes Sedai épluche-légume

Mélisande hocha la tête.

-Soyez sûr que je vous ai récité parfaitement la lettre. J'ai une excellente mémoire. Quand à son contenu... Ce peut être le Cairhien qui est mentionné effectivement. Mais ce pourrait être aussi le Tarabon qui utilise l'arbre comme emblème depuis des temps immémoriaux.
J'aurais tendance à pencher pour le Cairhien. Avant que tout ne se précipite, c’était censée me rendre à Cairhien pour me présenter aux Aes Sedai qui y surveillent la ville. Cela m'a étonné, et je n'en sais pas la raison. Peut-être tout cela est-il lié à la levée de mon exil. La Tour a peut être besoin de moi spécifiquement, ou bien du plus grand nombre d'Aes Sedai disponible. Quoi qu'il en soit, cela m'intrigue.

L'Aes sedai eut un petit sourire.

Mais je trouve aussi que vous employer trop de si dans votre réponse. N'oubliez-vous pas de me dire quelque chose ? Que se passe-t-il réellement au Cairhien ?
Elessar
18/12/2011 17:55

M'Hael lié à Enora
Ta'veren
Conseil Rp
Sois une plume, pas un rocher...Vogue sur les Ailes de la Tempete...

Le M'Hael hocha la tête aux dires de l'Aes Sedai, puis leva un sourcil quand celle ci leva une interrogation.

Je vais être franc avec vous Mélisande, je n'en sais absolument rien, et je dois vous avouez que je n'ai, pour l'instant, pas le temps de m'y consacrer car cette missive ne concerne pas les miens, mais les amis du créateur.

Ses yeux plissé et perçant se figèrent sur ceux de l'aes sedai.

Je vais vous avouez autre chose, vous semblez fort curieuse de voir ce qui se trame au Cairhien. Cependant, j'aimerais que vous restiez ici à mes côtés avant de vous rendre la bas, car oui, je vous y autoriserais si vous me promettiez que vous êtes liée à ma cause.

Le M'Hael se tourna fit quelques pas les mains dans le dos puis se tourna vers elle à nouveau

Une guerre aura lieu d'ici quelques jours et j'espère que vous aiderez nos troupes à la remporter et repoussez l'ombre du désert des aiels.
Owyn
06/03/2012 21:53
Fantôme gaidin
Admin

Une aube grise commençait à s'étendre sur les dunes lointaines, faible lueur sur l'horizon plat, la première qui lui semblait voir depuis bien longtemps. Après un bref repos chargés de souvenirs déformés, Owyn s'était levé pour voir ce matin blême, qui n'influait guère sur l'activité du campement déjà bien réveillé suite à leur arrivée nocturne. Il avait trouvé à se laver, et un des soldats-canalisateurs, une fraîche recrue apparemment, lui avait apporté des vêtements disparates qui semblaient avoir été récupérés un peu n'importe où à travers le camp. Délaissant la tunique large et peu pratique, il s'était contenté de chausses et d'une chemise propre et avait passé son baudrier à sa taille avant de s'aventurer au hasard à travers les temps. La file des serments se poursuivait, encore longue sous le soleil naissant, et il devinait la présence de Mélisande du côté de la tente d'Elessar. Une certaine tension perceptible à travers le lien lui apprenait que la conversation n'avait rien de reposant, pour aucun des deux. Il commençait à appréhender le caractère de la Soeur Brune, et connaissait relativement bien celui du nouveau M'hael pour l'avoir côtoyé. Cette pensée fit naître un pli amer au coin de sa lèvre, avant qu'il ne se tourne de nouveau vers l'horizon.
Un mouvement lointain attira son regard. Un léger flottement, et presque au même instant, il perçut les alertes des Asha'mans autour de lui. Il ne lui fallut pas longtemps pour distinguer, à travers les brumes de sables, la troupe d'Aiels lancés au pas de course et approchant du camp. Ils perçaient l'aube froide comme une lame trancherait la soie.
Hâtant le pas autant que le lui permettait sa blessure, le Gaidin se dirigea sans hésiter vers la tente d'Elessar. Un garde posté là le regarda mais le laissa passer, distrait par l'arrivée de leurs étranges alliés. Owyn repoussa le rabat sans s'annoncer, son arrivée étant déjà connue par au moins une personne en présence. Il déclara tout de go, d'une voix aussi terne que son regard :


"Les Aiels approchent. Ils devraient être là d'ici peu."

Son attention se porta aussitôt sur la Sœur Brune. Leur avenir se précisait.
Aller en haut de page
<< Page précédente
Tous les posts