Joute 41 : les résultats !
Le 09/08/2017 par Owyn (Admin) non favori

Sans plus attendre, voici les résultats de notre estivale quarante-et-unième édition des joutes, durant laquelle nos cinq courageux jouteurs ont exploré le rapport entre causalité et perceptions dans des registres toujours aussi variés !

Un grand bravo tout d'abord à Sordon pour le texte D : une destinée, plus grande et à Elren Ayara pour le texte B : La bataille de la Sans-retour. Tous deux se partagent la quatrième place avec des textes très différents mais qui ont la particularité d'expérimenter audacieusement les principes de la narration !

Saluons ensuite le retour de Bébel dont le texte A : Le Mage Inquisiteur d'Arguste, l'histoire d'un homme au don exceptionnel, prend la troisième place !

Elle est de retour après une longue absence pour notre plus grand plaisir. Félicitations à Mélisande pour le Texte C : La grotte des esprits et l'enfant qui y est entrée, un beau conte qui nous fait voyager par son atmosphère ouest-africaine. Elle se classe deuxième !

Jouteuse infatigable à l'humour aiguisé, Aramina semble manier tous les registres avec la même aisance ! Vous êtes nombreux à avoir aimé son texte E : Le joyau de Liana, une histoire cruelle d'amour et de désillusion, qui prend la tête de ce podium ! Encore bravo.


Récapitulatif :

1 - Aramina - Texte E : Le joyau de Liana
2 - Mélisande - Texte C : La grotte des esprits et l'enfant qui y est entrée
3 - Bébel - Texte A : Le Mage Inquisiteur d'Arguste
4 - Sordon - Texte D : Une destinée, plus grande
4 - Elren Ayara - Texte B : La bataille de la Sans-retour


Bravo et merci à tous pour ces belles participations ! À bientôt pour une prochaine édition !




Mání à répondu l 09/08/2017 à 15:24
Une fois de plus, la plus forte, la plus belle, la plus intelligente et la plus bourrée d'entre nous est vainqueuse... Félicitations !! Commentaires plus précis à venir, mais il fallait quand même souligner à quel point le gagnage d'Aramina est prestigieux. Chapeau !
Sordon à répondu l 09/08/2017 à 16:39
Bravo Aramina!
je vois que mon essais de style n'as pas convaincu Enfin je m'y attendais un peu quand même...
je vais essayer la méthode Aramina me mettre une cuite la veille de l'échéance et pondre un texte ça a l'air de bien fonctionner.

Un grand bravo aux autres participants.
Pour ma part mes votes sont allés à Bébel et Mélisande.

Bien que les textes d'Elren et Aramina soit bon, j'ai retenu mes votes car j'avoue ne pas avoir vraiment compris le rapport entre les textes et le sujet de la joute...
Bébel à répondu l 09/08/2017 à 17:08
Merci Owyn pour ces résultats!
Merci à ceux qui ont voté pour moi et à ceux qui ont failli le faire !

Bravo à Aramina pour cette victoire.
J'ai voté pour ton texte, bien écrit et bien dans le sujet.
La trame m'a semblé un peu facile, mais dans une nouvelle certains raccourcis sont bien excusables (bon alors mon héros est un peu simplet, mais en huit ans il fait son trou, on ne vous dira pas comment, croyez-moi sur parole ).

Bravo à Mélisande pour son texte, mon préféré. Outre les qualités d'écriture, j'ai apprécié l'ambiance originale. Il y a sûrement du boulot là-dessous. Encore bravo !

Bravo à Sordon et Elren Ayara.

Je n'ai pas été convaincu par le texte de Sordon.
Pas assez de descriptions, trop d'ellipses à mon goût.

J'ai beaucoup aimé le début du texte d'Elren Ayara. La fin m'a un peu déçu, l'ensemble était quand même violent et dans mon coeur je suis resté une petite fille .
A l'arrivée, j'ai hésité entre ce texte et celui d'Aramina.
Ce dernier m'a semblé un peu plus en phase avec le sujet.
BradPriwin à répondu l 09/08/2017 à 17:31
Félicitations à tous ! Voici mes commentaires :

Texte A : Le mage inquisiteur d’Auguste.

Pas trop compris le texte, je le classerais juste « dans la moyenne ». Un univers intéressant, bien porté par les personnages peut-être pas assez exploités mais par un background assez riche. Pas transcendant mais sympathique à lire. S’il y a un message caché, j’aimerais bien le connaître car je pense l’avoir loupé avec cette fin qui m’a un peu laissé sur ma faim !

Texte B : La bataille de la Sans-Retour.

Vraiment pas mal ! On sent un peu l’influence de la Roue du Temps, notamment sur la description de l’auberge au début qui m’y a fait beaucoup penser. Le roi ici dépeint est plutôt intéressant et ambigu, et reste ainsi jusqu’au bout, donnant une profonde mélancolie au texte. Cette note permet de le conclure dans cette atmosphère.

Texte C : La grotte des esprits et l'enfant qui y est entrée.

Décidément, pour chaque texte, je ne trouve pas grand-chose à dire ! Je risque donc de me répéter en affirmant que l’héroïne est attachante, que les enjeux sont bien dessinés, que la tribu est bien présentée. Cette histoire d’esprit, avec cette morale « pacifiste » et « écologique » si je puis dire m’a fait penser à des films de Miyazaki, ce qui est une bonne chose !

Texte D : Une destinée, plus grande.

Quelques fautes et répétitions parsèment le texte. L’écriture est assez particulière, un peu « lourde » je dirais avec l’emploi abusif (volontaire ?) d’adverbe et de tournures avec du gérondif et des subordonnées (comme les « tandis que »). Pourtant j’ai adhéré à cette écriture immersive, et le texte, bien que court, se révèle très efficace dans son sujet : l’expérimentation humaine, les rapports hiérarchiques et l’individualité. Le héros est volontairement antipathique et ça le rend très attachant.

Texte E : Le joyau de Liana.

Un peu de drama, et j’affirme même : le meilleur pour la fin. Le lien entre ce pauvre garçon et sa mère est très puissant, de même que sa relation non réciproque avec la fille du noble. Dans cet univers encore bien dépeint, l’empathie atteint son paroxysme, le texte est construit avec une parfaite cohérence, surtout avec le parallélisme entre le début intrigant et la fin déchirante. Une belle réussite !

Après quelques hésitations, mes votes sont donc allés vers le texte B et le texte E. Mais j'ai tout de même aimé tous les textes !

J'ai donc voté pour le texte qui a fini le premier et celui qui a fini dernier... Seems logic

J'essaierai de participer à la prochaine joute en tout cas !

Sordon à répondu l 09/08/2017 à 19:06
BradPriwin a dit :

L’écriture est assez particulière, un peu « lourde » je dirais avec l’emploi abusif (volontaire ?) d’adverbe et de tournures avec du gérondif et des subordonnées (comme les « tandis que »).


en fait oui cet emplois était volontaire (indirectement), j'ai cherché à développer non pas la narration de mon texte, mais avant tout son rythme et ses sonorités.
Dans le but de crée en texte "perceptif" et non "imaginatif"

Bébel a dit :

Je n'ai pas été convaincu par le texte de Sordon.
Pas assez de descriptions, trop d'ellipses à mon goût.


d’où l’absence voulue de description, en effet une personne quand elle vit, ne se décrit pas les choses, elle les ressent littéralement.

Cela faisait un petit moment que je voulait essayer ce "style".
Après je conçois tout a fait que cela donne un rendu lourd. d'autant plus qu'une fois encore j'ai été pris de cours par le temps.
Le découpage final du texte ne correspond pas à ce que j’imaginais au départ. Avec des phases de dialogue complètement chamboulées par la suppression pure et dure de passages perceptifs au milieux du dialogue final.(faute de temps pour les écrire, c'est atroce ce que c'est difficile.)

Enfin cela à été une bonne expérience tout de même, quoique assez rudes parfois lors qu’après une heure je n'avais toujours pas trouvé de tournure respectant : sonorités, rythme et sens.

Je suis navré pour les fautes, j'en ai moi-même vue certaines absolument horribles après la publication
J'ai malheureusement complètement sauté la phase de relecture et de correction par une tierce personne sur cette édition des joutes.

Pour la joute suivante, je ferai un retour aux sources qui devrait produire un texte plus satisfaisant pour nous autres lecteurs.

Je relis les autres textes et je commente. (se contorsionne pour s'auto-botter le cul)
Aramina à répondu l 09/08/2017 à 23:05
Ooooh merci (si je savais faire des petits cœurs j'en aurais mis là).

Je développerais plus plus tard parce que la je fais mon associale alors que j'ai invité du monde chez moi (et qu'ils vont tout boire) mais ça me touche vraiment énormément.

Merci aussi à Mani pour ces très jolis mots, je rougirais si je n'avais pas peur que ça me fasse ressembler a une tomate cerise (ben ouais quand on est petite hein...). Je suis heureuse et flattée qu'on reconnaisse enfin mes années d'ébriété ! *repetitscoeursrepetitscoeurs*
Mání à répondu l 10/08/2017 à 02:25
Je tiens quand même à dire que j'ai un peu extrapolé en disant "la plus belle", étant donné que je ne t'ai jamais vue. Mais tout le reste est strictement vrai

Et mes commentaires sont toujours à venir.
Aramina à répondu l 10/08/2017 à 16:47
Je ressemble à une petite tomate cerise pas trop mûre.
Et puis t'étais où ! Je me suis sentie toute seule pour flooder !
Y avait bien Sordon qui rodait dans le coin mais il avait l'air fébrile
La Pierre de Tear sur Facebook La Pierre de Tear sur Tweeter
La Boutique Pierre de Tear
Notre Boutique sur Amazon
La Pierre vous recommande
Aatea ta'oto 'ore, par Owyn
Texte vainqueur de la joute 40 !
Joute 41 : Causalités, perception
Venez lire les textes et voter pour vos deux favoris !
Lexique des anciens et nouveaux termes français
Petite aide à la compréhension de l'encyclopédie
La Newsletter Pierre de Tear
Abonnez vous à la newsletter pour recevoir les nouvelles de la Roue du Temps en exclusivité !