(2ème Cycle) Près de Weesin, base du Kin
(Sujet créé par Le Conteur l 07/04/17 à 10:56)
non favori


Le Kin a élu domicile à proximité du petit village de Weesin, dans la région de la ville d'Ebou Dar en Altara. Entouré d'une enceinte carrée en pierre se trouve ce qui devait être un ancien relais commercial, avec entrepôt, écuries, un puits central et une longue bâtisse habitable.


Aller en bas de page
<< Page précédente
Tous les posts
Brönn
perception : 8
= 9
16/07/2019 13:53
Brönn
16/07/2019 13:57
Besoin d'une escorte? Vous pouvez compter sur moi! Si vous avez de quoi payer bien sur!

Alias de Sordon
Puis après s’être assuré que personne ne s’apprête à tirer, il se dirige d'un pas assuré se dirige vers le fond du terrain d'entrainement. Sans même hésiter sur la direction, il pénètre un petit fourré et en ressort avec une flèche quelques peu abimée.
"Ahh! Quel gâchis, l'empennage est complétement fichu. Je vais devoir le reprendre de zéro."
Elren Ayara
21/07/2019 21:13
J'ai mon chapeau et une épée, je suis prêt !

Alias de KenAcros
Elren remercie Quiz d'un geste de tête pour les flèches. Ensuite il les dépose dans le râtelier avec l'arc.

"Je dois aussi passer voir Alar Sedai, j'ai quelques questions sur le pouvoir."
Lara Bain
22/07/2019 11:38
Mais enfin papa! ehhhh!

Alias de Sordon
"Et bien? que faisons-nous encore ici dans ce cas?
Donne moi tes flèches mon chouchou, je vais les porter"

La jeune fille s'empare des traits dans les mains d'un mercenaire quelque-peu désemparé puis se dirige vers le centre du village.
Alar
23/07/2019 23:02
Aes Sedai de l'Ajah blanche
multi

Alias de Owyn
Alar était revenu de Mayene dans la matinée, après avoir passé la nuit dans la petite chambre spartiate de l'auberge où il avait ses quartiers. Depuis la visite de Premier Raisonneur venu s'enquérir des raisons de sa disparition, il veillait à rester dans la cité le plus souvent possible, persuadé que les yeux et oreilles de Noirs devaient le garder à l’œil malgré le mensonge convaincant inventé avec Melyna. De toute façon, ni la cité portuaire, ni la base du Kin ne changeaient quoi que ce soit au vide qui demeurait tapi dans ses entrailles, à peine atténué par le calme forcé induit par le nouveau lien. À Mayene, du moins, il pouvait se consacrer aux tâches stupides de sa pénitence quand il n'étudiait pas les prophéties de Lara ou les quelques données connues sur le Seanchan. Il avait encore une fois passé la matinée à soigner ceux qui se présentaient à lui, à les questionner et à rassembler des statistiques. Et, en comparant ses nouvelles données à celles des premiers mois de sa présence à Mayene, il était parvenu à une constatation troublante.

À présent, dans sa chambre de la base du Kin, il parcourait frénétiquement des archives très anciennes, jaunies, et d'autres plus récentes, notait d'une main illisible des colonnes de chiffres à n'en plus finir, les doigts déjà tâchés d'encre. Vêtu de laine brune, sa chevelure rassemblée en un catogan douteux, il ressemblait plus à un banal clerc de quartier qu'à un Aes Sedai, et il avait bien conscience que son agitation ne faisait pas vraiment honneur à la sérénité légendaire de son Ajah. La tête dans ses calculs, il n'entendit pas frapper à la porte, et n'eut qu'un léger sursaut en la voyant s'ouvrir, levant vers ses visiteurs un regard trouble. Il y eut un court silence tandis que son regard passait de Lara à Brönn et d'Elren à Ean sans paraître réellement remarquer leur présence.

"Ah" fit-il d'un ton distant. "C'est vous."

Il se détourna pour noter un dernier nombre au bas de sa colonne. Puis, la pensée (le souvenir ?) de Malark le réprimandant pour son inaptitude sociale le frappa net, et il se figea au milieu du tracé d'un cinq.

"Je veux dire. Bonjour. Qu'est-ce qui vous amène ?"
Lara Bain
02/09/2019 23:28
Mais enfin papa! ehhhh!

Alias de Sordon
Quelque peu embêtée par l'arc du mercenaire et les flèches qui décidément ne veulent pas se tenir parallèle, Lara cogne à la porte d'Alar. Agacée par l'absance de réponse et par la flèche qui vient de lui échapper, Lara ouvre la porte d'un geste vif.
Choquée par l'aspect décrépit de l'Aes Sedai Lara ne lâche mot lorsque elle pénètre dans la pièce.
Elle ne proteste même pas lorsque elle sent l'arc et les flèche quitter ses bras, récupérés par Brönn agacé par le manque de compétence et de soin de la jeune fille.
"Ah. C'est vous."
estomaquée par le ton détaché d'Alar, Lara sent ses joues chauffer.
"Je veux dire. Bonjours, qu'est-ce qui vous amène?"
Lara Bain
réflexes : 7
= 6
02/09/2019 23:29
Lara Bain
02/09/2019 23:37
Mais enfin papa! ehhhh!

Alias de Sordon
Prise d'une furieuse envie hurler, Lara se contient pour ne pas brusquer son chouchou affaibli.
Elle avance d'un pas vif vers Alar, tourne sa chaise d'un geste, étonnement et incroyablement puissant, vers elle et se campe devant le piètre exemple d'humanité qui se trouve devant elle.
"Qu'-est-ce que cela veux dire? Non mais! Vous-êtes-vous regardé? Un Aes Sedai hein? Un déchet oui!"
La jeune fille empoigne le pauvre Alar par les épaules et le force à se relever.
"Nous comptions sur vous pour nous guider et nous maintenir en forme, mais manifestement vous n'êtes même pas capable de vous tenir vous même! Pffff!
Faites- moi plaisir, allez- vous rincer la figure et examinez donc Brönn, il semble atteint de faiblesse en ce moment!"

Elle le lâche, manquant de peu de faire chuter Alar sur sa chaise, croise les bras sous ses seins, fait un pas en arrière, laissant reparaitre le groupe derrière elle aux yeux d'Alar et prend un air sévère.
Alar
03/09/2019 11:54
Aes Sedai de l'Ajah blanche
multi

Alias de Owyn
La plupart des Aes Sedai auraient sans doute carbonisé Lara sur place ou l'auraient saucissonné dans des liens d'Air. Heureusement pour la jeune femme, Alar était d'une particulièrement bonne nature. Ou bien, il avait encore la tête dans ses calculs et l'habitude de recevoir des ordres de son Lige, sur un ton certes différent. Un peu secoué, il se retint de justesse au dossier de sa chaise avant de tomber et se passa une main sur le visage. Lara était injuste, après tout il s'était lavé et même rasé il y a peu, tout au plus devait-il avoir un peu d'encre par-ci par-là, s'il en croyait l'état de ses doigts.
Ramené un peu à lui, le jeune Aes Sedai reposa sa plume et sourit doucement à la marchande à l'air sévère.

"Je vous remercie de vous préoccuper de mon état, maîtresse Bain. Mais ne vous inquiétez pas, je vais bien, j'ai simplement beaucoup travaillé."

À ses mots, son expression retrouva une gravité quelque peu distante.

"Je pense avoir découvert quelque chose d'inquiétant en analysant les données que j'ai rassemblées à Mayene. J'aimerais vous en parler après avoir examiné Brönn, si cela vous convient."

En fait, il n'avait pas vraiment prévu de leur en parler, mais maintenant qu'ils étaient là, cela semblait en fait une bonne idée. Il se détourna pour aller laver ses mains tâchées d'encre avant de sonder le mercenaire, et jeta au passage un coup d’œil à son visage dans le minuscule miroir suspendu à un clou. Non vraiment, ce n'était pas si terrible.
Lara Bain
20/10/2019 13:57
Mais enfin papa! ehhhh!

Alias de Sordon
"Ah ben voilà qui est mieux!"
La jeune fille se retient de pouffer à grand peine quand elle regarde la traînée d'encre que l'Aes Sedai viens d'étaler sur son visage. D'une main douce, mais ferme, elle pousse Brönn vers le lit.
Allez mon chouchou. Nous parlerons après.
Elren Ayara
26/11/2019 13:43
J'ai mon chapeau et une épée, je suis prêt !

Alias de KenAcros
Non sans effort, Elren maintient une expression calme, se forçant à réprimer le mélange d'effroi et d'amusement que les actions de la jeune marchande provoquent en lui.

Il sentit aussi une autre émotion, familière et difficile à contrôler, l'envahir. L'excitation liée au Pouvoir. Il allait pouvoir observer Alar user de son art sur Brönn et peut-être même qu'il arriverait à comprendre le tissage de L'Aes Sedai !

Le jeune épéiste se positionna de manière à avoir un bon point de vue sur le lit en essayant de cacher son enthousiasme.
Ean Quislen Fenstoill
15/01/2020 18:32
Passager clandestin

Alias de Mání
Resté dans l'encadrement de la porte pendant l'intervention énergique de Lara, Ean observe fixement quelque chose de vraisemblablement très intéressant situé dans le couloir. Lorsqu'Alar mentionne une découverte, il entre dans la chambre, ferme la porte et se saisit d'un tabouret pour s'asseoir non loin de l'entrée.
Alar
17/01/2020 23:16
Aes Sedai de l'Ajah blanche
multi

Alias de Owyn
Posant les mains sur les tempes de Brönn, Alar embrasa le Pouvoir unique pour sonder rapidement l'état de santé du mercenaire. Comme à son habitude, son utilisation du Saidin était plus économe en énergie que celle de la plupart de ses pairs. Il ne canalisait que de très fins tissages, si bien que les soins qu'il dispensa ne durent provoquer chez son sujet qu'un frisson à peine perceptible.

"Je constate surtout une fatigue résiduelle" dit finalement le jeune Aes Sedai. "J'ai tenté de renforcer les fonctions de régénération de votre organisme et de soulager certaines douleurs, mais pour l'heure, attendre et se reposer est encore ce qu'il y a de mieux à faire."

Laissant retomber ses mains le long de son corps, Alar recula et se dirigea vers la chaise qu'il avait quitté un instant auparavant. Son regard se posa sur les calculs sur lesquels il travaillait un instant auparavant, et son expression évasive retrouva alors toute sa sévérité, teintée, peut-être, d'une pointe d'inquiétude.

"Vous l'ignorez peut-être, mais j'avais à l'origine été envoyé à Mayene par mon Ajah afin de réaliser des statistiques sociales sur la population, et, au passage, établir un vague recensement. Ces dernières semaines, afin d'entretenir ma couverture auprès de la Tour, j'ai repris ces activités.
Hier soir, j'ai décidé d'établir un rapide bilan de mes résultats et de les comparer à d'anciennes archives fournies par les autorités mayenaises. Ces documents..."

Il montra les quelques feuillets jaunies devant lui.

"... ont entre quinze et cinquante ans. Ils n'ont pas vocation à recenser la population, car, à ma connaissance, aucune opération de ce genre n'a jamais été menée, mais en croisant certaines données, il est possible de se faire une idée précise du nombre d'habitants à cette époque. Par exemple, les denrées alimentaires importées ou encore... bon peu importe."

Réalisant, semble-t-il, que les détails techniques de ses analyses n'intéressaient probablement pas ses interlocuteurs, Alar en vint directement au but :

"Le verdict est sans appel. La population de Mayene baisse dramatiquement depuis plusieurs décennies, à un rythme qui ne peut correspondre qu'à une succession de guerres, d'épidémies ou à un... un... bref. Cela correspond à la disparition entière de plusieurs quartiers, dont je trouve d'ailleurs mention dans des documents administratifs, mais qui n'existent apparemment plus aujourd'hui. Pourtant, bien qu'ils existaient encore du vivant d'un bon nombre d'habitants de la cité, toutes les personnes que j'ai pu interroger ce matin à ce propos n'en avaient aucun souvenir. De même, personne ne semble remarquer la baisse de la population ni ne la mentionne dans aucun rapport."

Il faisait visiblement un effort pour conserver une expression neutre, mais son poing se crispa légèrement lorsqu'il porta son regard vers Quiz et demanda :

"Maître Quiz, vous connaissez Mayene mieux que n'importe lequel d'entre nous ici, vous avez œuvré pour venir en aide à nombre de ses habitants... Ai-je raison d'affirmer que vous n'avez pourtant vous non plus aucun souvenir de l'existence de ces quartiers, ni jamais eu de raison de soupçonner un déclin rapide de la population de la ville ?"



[MJ : au cas où, la réponse est oui hein Ean peut éventuellement avoir remarqué deux trois détails bizarres mais guère plus]
Ean Quislen Fenstoill
18/01/2020 15:29
Passager clandestin

Alias de Mání
Dans un premier temps, Quiz fronce les sourcils et ouvre la bouche pour répondre, avant de se raviser. Son regard se perd un peu alors qu'il fouille dans ses souvenirs. En quelques instants, il devient livide. Il relève la tête et interroge Alar :

"Est-ce que... est-ce que je peux voir le nom de ces quartiers ? Auriez-vous une carte ? Je n'ai jamais remarqué de mouvement de grande ampleur de ce genre, naturellement, j'en aurais été alarmé..."

Il se lève de son tabouret pour aller consulter les feuillets jaunis ou tout autre document à proximité d'Alar, mais il s'arrête en plein élan. Le regard encore plus troublé, il se passe la main dans les cheveux.

"Non, j'ai... je crois qu'une fois, j'ai vu passer un document mentionnant un nom que je ne connaissais pas dans Mayene, mais je me suis dit que c'était une simple erreur cléricale. Est-ce que... Non, c'est impossible..."

Il interroge à nouveau Alar d'un regard maintenant fiévreux, en s'approchant de lui :

"Qu'est-ce que vous sous-entendez ? Je veux dire, vous soupçonnez quelque chose, n'est-ce pas ? Vous ne nous en parleriez pas si vous n'aviez pas déjà une idée en tête... Est-ce que vous voulez dire que quelqu'un... quelque chose..."

Puis il secoue à nouveau la tête en signe de dénégation.

"Mais non, c'est impossible, comment est-ce que cela aurait pu passer inaperçu ?"

Quiz semble perdre ses moyens pour la première fois.
Elren Ayara
18/01/2020 20:00
J'ai mon chapeau et une épée, je suis prêt !

Alias de KenAcros
Le sang d'Elren se glace quand il comprend ce que sous-entend l'Aes Sedai. Il doit y avoir une erreur, un paramètre important oublié par Alar, sinon...
Qui serait capable de faire une telle chose ? Et comment ? Est-ce que le Pouvoir unique permet une telle chose ?
Vaguement il se rappelle avoir entendu Melyna mentionner la "Compulsion". Un frisson le prit, sûrement personne n'a pu faire ça à une ville entière. Une ville ou il séjourné un moment...

La réaction de Quiz, d'habitude toujours calme et en contrôle, fait monter une vague de panique en Elren. Peut-être que ce n'est pas une erreur, peut-être que... En se concentrant, aux limites de la panique, il arrive à se calmer un peu et, péniblement, s'envelopper dans le Vide.

"Qui ?" demanda-t-il d'une voix froide et presque calme après les questions de Quiz.
"Qui aurait les moyens de faire une telle chose ?"
Alar
19/01/2020 16:15
Aes Sedai de l'Ajah blanche
multi

Alias de Owyn
Alar semble prendre la mesure de ce qu’il vient d’annoncer seulement en voyant la réaction de ses compagnons, trop concentré sur ses calculs jusqu’alors. Il s’efforce pourtant de conserver une expression neutre, et plonge son regard dans celui d’Elren. Qui aurait les moyens de faire une chose pareille ? Il n’y a pas un grand nombre d’hypothèses.

« Un Élu… Le Grand Seigneur en personne… Pour maintenir un contrôle mental sur une telle durée, je miserais sur l’utilisation d’un Ter’angreal de grande amplitude, peut-être localisé quelque part à Mayene. Je sais que cette supposition peut paraître étrange venant de moi qui… qui ne suis pas un Ami du Créateur comme vous. Mais j’ai étudié toutes les données à disposition, et tout cela est beaucoup trop dissimulé pour envisager une intervention criminelle extérieure. Ce document par exemple… »

Il brandit des feuillets barrés d’un sceau rouge peu engageant.

« Je suis tombé par hasard dans les archives sur cette théorie de politique agricole fascinante développée par un certain Fenstoill. La mise en place de cette proposition aurait révolutionné l’approvisionnement alimentaire de la cité, pourtant, elle a été rejetée sans somation, et peut-être pas sans conséquence pour son auteur. En croisant cette information avec d’autres données, la raison m’en semble logique : un tel système, avec une gestion précise des ressources et des travailleurs agricoles, aurait mis en évidence la baisse brutale de la population et des besoins alimentaires. Cela n’aurait pu conduire qu’à une panique globale à plus ou moins long terme. Il y a d’autres éléments qui vont dans ce sens… J’ai refait mes calculs plusieurs fois, il ne peut y avoir d’erreur. »

Il pousse la pile de documents d’archives posée sur son bureau vers Quiz, l’invitant à les consulter autant qu’il le désire.

« Quant à ce que je soupçonne… J’y ai beaucoup réfléchi. J’ai essayé d’envisager toutes les possibilités, disons, rationnelles. Une régulation nécessaire de la population pour éviter une famine ? Mais non, cela ne colle pas aux chiffres. Je ne vois que deux raisons de faire une telle chose et de la masquer ainsi. Soit il s’agit d’un phénomène limité à Mayene et nous avons affaire à… une expérience ou un projet secret quelconque nécessitant un nombre important d’êtres vivants. Soit, l’hypothèse que je redoute : d’autres villes sont touchées, sans doute d’autres villes périphériques comme Mayene. Dans ce cas nous avons affaire à une volonté délibérée de réduire le nombre d’humains, peut-être même de les faire disparaître à moyen terme. Le tout sans créer de mouvement de rébellion qui pourrait contrarier ce projet. »

Emporté par sa logique statisticienne, le jeune Aes Sedai a parlé avec froideur, débitant ses conclusions comme il l’aurait fait pour n’importe quel rapport. Mais alors qu’il prononce ses derniers mots, il pâlit soudain, et porte son poing à ses lèvres, visiblement en proie à des émotions contradictoires.

« Je croyais que la domination du Grand Seigneur sur le monde ne changeait rien à la vie du commun des mortels, qu'Il apportait même une paix durable, mais je me trompais. Si cela se vérifie… cela change tout ce en quoi je croyais être fidèle. Nous devons découvrir ce qui se passe à Mayene, et vite. Je crains qu’une autre disparition de masse n’intervienne très bientôt. »
Brönn
= 2
20/01/2020 19:51
Brönn
20/01/2020 19:55
Besoin d'une escorte? Vous pouvez compter sur moi! Si vous avez de quoi payer bien sur!

Alias de Sordon
Le mercenaire reste allongé le temps que l'Aes Sedai le sonde. Un léger picotement à la base du coup l'informe du déroulement de l’opération.
Sans surprise de sa part, sa santé est confirmée. Mais bon, mieux vaux rassurer la jeune fille. Elle est déjà bien assez insupportable en temps normal.

"Merci Alar Sedai" Ses mots tombent dans le vide et se dissipent sans plus d'effet lorsque l'Aes Sedai reprend la parole.

Malgré son sang froid naturel, peut être par effet d'empathie à l'humeur du petit groupe, il sent le bas de son dos se serrer à l'idée d'une population complète manipulée.
" C'est étrange Alar Sedai, depuis de nombreuses années, je parcours les routes en compagnie de marchands. Je ne suis donc pas resté longtemps en ville, là où ces "Ter Angreals" se trouverait selon vous. Pourtant je n'ai pas constaté de changement majeurs dans les villes visitées, y comprit à Mayenne."

Il se récupère son Arc des mains de Lara et l’enserre dans ses bras, autant pour la rassurer, se rassurer et éviter tout autre éclats.
Elren Ayara
03/02/2020 22:09
J'ai mon chapeau et une épée, je suis prêt !

Alias de KenAcros
Quelqu’un d'autre grimace aux mots de l'Aes Sedai, ce même quelqu’un qui bouillonne de peur et de colère en imaginant les atrocités discutées içi. Elren, enveloppé dans le vide, ignora complètement ces sentiments, ces réactions venant d'un autre.

"Je suppose qu'un tel acte requiert le Pouvoir, et probablement pas à petite dose. Il a du être camouflé à ceux capables de toucher la Vraie Source, autrement nous serions probablement déjà au courant. Avez vous une idée de comment cela peut-il être fait, Alar Sedai ?"

Des dizaines de pensées zébraient l’extérieur du Vide, passant d'hypothèses montées sur ses faibles connaissances à plan de fuite à questions sur le Pouvoir et les Ter'angreals. Un bourgeon de plan lui apparut aussi :
Trouver qui, comment et pourquoi. Ensuite il faudra agir ... Très bientôt ? Combien de temps réellement cela nous laisse t'il pour enquêter ? Et risquons nous quelque chose si nous allons en ville pendant un enlèvement ? Plus tard.. plus tard
Aller en haut de page
<< Page précédente
Tous les posts