Sordon
05/02/2017 01:05
Un mur? et alors, il est ou le problème? Hop par dessus

Comme je l'ai déjà abordé,
J'attends d'une adaptation, qu'elle soit fidèle, non pas à l’histoire de l’œuvre d'origine, mais à son univers.
Il me semble important, vis-à-vis d'une communauté de fan, de respecter l'identité et la saveur d'une œuvre.
Toutefois, lorsque je vais visionner un film tiré d'un roman, je ne souhaite pas recevoir le scénario d'origine, tout chaud moulé dans un idéal visuel.
j'ai ma propre imagination, autant visuelle, auditive et sensitive qui travail pour moi lorsque je lis un livre. Bien que j’apprécie de partager et de comparer avec une autre personne l’interprétation que j'ai d'une œuvre, Je trouve qu'une adaptation trop fidèle à un scénario original, nuit, voir entre en conflit avec mon imaginaire propre.
En revanche, une adaptation racontant une une histoire parallèle, ou une version modifiée, propre à l'imaginaire de la personne en charge d'écrire le scripte d'une œuvre, m'amène de nouveau sujets de réflexions, pourquoi interpréter tel détails d'un univers de cette façon? Comment intégrer cette nouvelle version de l'histoire à l'univers d'origine?
cependant, j’attends tout de même de telles œuvres, qu'elle ne viennent pas s'opposer à une règle, ou à un fait imposé par l’œuvre originale.
Car bien que j'attende de la nouveauté de la part d'une adaptation, je vais tout de même voire une adaptation pour retrouver les sensations, et les idées que l’œuvre original à pu soulever en moi. Une partie tout du moins.

Cependant, j'ai de la peine à cerner quelle peut bien être la limite qui sépare une adaptation "trop fidèle" d'une adaptation réussie tout comme la limite qui fait sortir l'adaptation du contexte de l’œuvre originale.

D'où ma question, qu'est-ce qui pour vous est une adaptation réussie?
Demiandre
05/02/2017 10:14
Aelfinn de la Pierre
Modo - Jury des Joutes - Conseil RP
Relecteur

Pour ma part, une adaptation doit reprendre les codes et éléments du matériau originel. C'est une base de travail sur laquelle les adaptations se reposent. Des changements peuvent (et souvent doivent) être opérés pour garder la cohérence et le subtexte qui ne pourrait être rendu visuellement comme il peut l'être dans l'oeuvre de départ.

Cependant, l'ajout de points de conflits ou autre romance qui n'est pas présente à l'origine me révulse. Ainsi, le Hobbit au cinéma, niet ! (je parle evidemment de l'histoire du nain et de l'elfe. Inutile et contre l'univers de Tolkien). Silent Hill est aussi une adaptation plutôt réussie, mais qui cependant n'apporte rien de neuf par rapport au jeu.

Game of Thrones est aussi une adaptation réussie. Les changements opérés par rapport aux bouquins font sens, et dynamise une série qui aurait pu être beaucoup plus... Je trouve pas l'adjectif. contemplative ? Cependant, je ne me souviens de rien qui va à l'encontre de l'univers de Westeros. Sauf quelques changements mineurs qui ne servent qu'à épurer un casting déjà conséquent.
Ourozz
07/02/2017 08:41
Multi

Perso je trouve qu'il est impossible de faire une adaptation réussie.
Quand on lit un livre, un développe un imaginaire propre à l'histoire (on s'imagine les personnages de telle manière, les lieux aussi...).
Forcement le réalisateur aura une idée propre à sa vision de l’œuvre qui sera différente de la notre.
Il choisira de ne pas inclure des passages que l'on a trouvé importants d'en mettre que l'on jugera inutile...
Je ne crois pas être ressorti un jour content du cinéma après avoir vu une adaptation...
Je ne peux pas rebondir sur Games of thrones ou Tolkien que je n'ai pas lu.
Mais par exemple pour Harry Potter, même si les films étaient bons, je pense qu'ils étaient destinés à un public qui n'avait pas lu les livres.
Le pire de tout, même si ce n'est pas de la fantasy était "Il faut qu'on parle de Kevin" ><
Dame Anne
13/02/2017 09:30


Je suis un peu de l'avis d'Ourozz, mon imagination est trop grande pour les capacités des réalisateurs.
du coup, maintenant, je relativise en me disant que c'est une adaptation donc adapté mais pas copié collé.

Dans un 1er temps j'aime que l'univers soit respecté, qu'on ne fasse pas du grands n'importe quoi avec les codes fondamentaux de l'oeuvre. Demiandre à raison , le nain X l'elfe du hobbit, est une insulte à Tolkien et son univers, alors que rajouter des passage pour rendre le film plus long, plus tout public et en accord avec la précédant trilogie est carrément intéressant.

J'aime que les personnages qui y figure reste eux-même et ne soit pas travesti pour plaire.

Après pour ce qui est des scénarios, qu'ils prennes des liberté sur le déroulé de l'histoire me gêne beaucoup moins. Car on parle bien d’adaptation.

Concrètement, pour donner des exemples, les Harry Potter sont de bonnes adaptation, même il y a quelques détails qui plaisent moins.
A contrario, le Septième fils est une insulte à l'auteur de l'épouventeur. La réaisateur lui à carrément vomi dessus si vous voulez mon avis. L'univers est pas respecter, les personnages n'ont rien a voir bref. Une bouse.
Sordon
15/02/2017 22:14
Un mur? et alors, il est ou le problème? Hop par dessus

Alors je ne parlerai pas du hobbit, je tiens à ma santé mentale
Pour ce qui st de game of thrones, même si j'ai trouver l’esthétique de la série et l'adaptation bien réussie, je reste tout de même mitigé.
les premières saisons suivent si bien les livres, que je n 'ai rien trouver de nouveau a me mettre sous la dent d'autre que de me questionner sur les choix artistiques.
Et les premières grosse divergences avec les livres reste selon-moi incompréhensible. Je songe entre autre à la non-réapparition de Catelyn Stark sous l'identité de Lady Coeurdepierre qui représente une part important de la trame narrative des roman selon moi.
Toutefois, je dirait que pour un non-lecteur, la série est une très bonne adaptation, car elle suit les codes de l'univers de martin et fourni suffisamment de détails pour qu'un non initié ne se trouve pas perdu face à une référence non citée du livre.

pour ce qui est des Harry Potter, je ne me pencherai pas trop dessus, car je n'aime vraiment pas le style d'écriture et je n'ai jamais réussi a dépasser le 2eme chapitre du 2eme tome et je n'ai jamais vu les films...

De mon avis, la meilleure adaptation que j'aie pu regarder reste le seigneur des anneaux.
l'univers est selon moi très fidèlement respecté, malgré des divergence majeures entre le scénario et le livre. Je pense entre autre a la suppression pur et dur des Dunedain et par conséquent l’apparition des morts a Minas-Tirit, la suppression de la traversée de la vielle foret et la rencontre avec Tom Bobadil et beaucoup de détails...
Toutefois, malgré ses coupes drastiques, le scénario reste cohérent et fidèle à l’atmosphère des livres.
Et ses coupes se justifie tout a fait d'un point de vue cinématographique. Sachant qu'en version longue la communauté de l'anneau dure déjà quatre heures, ajouter une heure pour la traversée de la vielle foret et les poignards des Gallgals n'aurait au final apporter que lourdeur à un film déjà très dense et les actions remplaçant les scènes liées à ses événement reste tout a fait plausibles. (Je pense entre autre au coup de dague que Merry assène au seigneur d'Angmar)
Mais... Malgré tout, je classerais le seigneur des anneaux dans la catégorie "trop fidèle"

Pour ce qui est de l'adaptation d'Enders Game, dont je donne l'avais de l'auteur dans mon compte rendu, je considère que les choix et modifications apportée au scénario sont très bien venue, mais que la superficialité des personnages et l'accent trop mit sur les capacité technique du studio font qu'au final le film est une véritable insulte à l’œuvre de Card.
Aller en haut de page