Joutes n°44 : Les résultats !
Le 27/05/2020 par Owyn (Admin) non favori

Voici enfin les résultats de notre joute printanière et lovecraftienne, la joute n°44 : C'était pendant l'horreur d'une profonde nuit. Un thème qui sent bon les papillons et le renouveau de la nature, n'est-ce pas ?

Félicitations à nos quatre participants et merci à nos lecteurs qui ont voté pour le podium suivant :

En troisième position, BradPriwin avec son Texte D : Affres intersidérales

À la seconde place, Aekar avec le texte C : Paris, Terre de Brumes !

Et enfin, le vainqueur de cette joute n'est autre que Sordon avec le texte A : Régénération !


Récapitulatif des résultats :

1 - Sordon - Texte A : Régénération
2 - Aekar - Texte C : Paris, Terre des Brumes
3 - Saidor anciennement BradPriwin - Texte D : Affres intersidérales
4 - Bébel - Texte B : Connecticut-1


Encore bravo à tous et merci pour vos participations !




Saidor a répondu l 27/05/2020 à 23:03
Félicitations Sordon ! Pour être honnête, bien que j'aie aimé les trois textes, c'est le gagnant qui m'aurait le moins plu. Pour cause, j'ai trouvé le récit confus par moments, avec des passages flous qui m'ont empêché de discerner tout de suite l'unité de lieu et de temps.

Mon texte préféré a été Paris: Terre des Brumes. Il se dégageait une ambiance vraiment particulière de ce texte que j'ai trouvé prenant, avec un retournement final qui m'a fait penser à Shining !

(Petit disclaimer : j'ai changé mon pseudo pour me renommer en quelque chose de plus compact )
Owyn (Admin) a répondu l 28/05/2020 à 20:40
Ah bah bravo, je me demandais qui c'était du coup.
Bébel a répondu l 28/05/2020 à 22:08
Bravo Sordon pour cette victoire à l'énergie.
J'ai voté pour ton texte dont j'ai aimé le souffle et l'ambition, les bonnes descriptions, l'action !

Bravo Saidor/Brad, alors franchement merci pour tous ces mots qui m'étaient inconnus et que j'ai pris plaisir à découvrir : barlong, céruléen, anheler, sombreur, et j'en oublie. (merci également à cnrtl.fr pour son aide ).

J'ai bien aimé le style, donc, et j'ai apprécié de trouver un camarade qui comme moi a pensé à l'espace comme cadre d'une nuit profonde. Peut-être un peu téléphoné ?

Je suis plus réservé sur l'histoire, pas assez originale à mes yeux, avec le pauvre gars qui affronte une créature omnipotente, sans trop d'éclairage sur le pourquoi du comment (alors que le texte de Sordon en donnait). Difficile à critiquer, question de goût comme souvent.

J'ai moins aimé le texte d'Aekar. Peut-être (sans doute) l'ai-je lu trop vite, je n'ai pas bien compris, l'ensemble m'a paru trop flou. Content de voir que ça ne t'a pas "empêché d'empocher" une belle médaille d'argent.

Quant à mon texte, eh bien, j'ai bien aimé l'écrire, un peu vite, c'est sûr, mais ce n'est pas un argument pour moi, j'écris vite.

Je manque de références sur ce genre de thèmes ; dès que j'ai vu Lovecraft je me suis dit "oulah, un truc de spécialistes". *
Donc, bon, je n'allais pas essayer de me mettre à niveau, j'ai eu une idée à un moment, j'ai filouté en évitant "l'esprit" de la joute, et comme je ne suis pas modeste je suis content du résultat

Merci à tous ceux qui ont mis mon texte numéro deux dans leur cœur, je suis certain qu'ils sont très nombreux !

* petite confidence : à chaque fois que je reviens vous voir, je me sens un peu comme un imposteur, je lis peu et quasiment pas de fantasy ni de SF (ah si la Roue du Temps il y a plus de quinze ans, et puis j'ai vu les films "Le Seigneur des Anneaux")

edit : Saidor, tu es sûr pour le changement de pseudo ? Ça me perturbe !
Aekar a répondu l 29/05/2020 à 08:09
Attention "au syndrome de l'imposteur" et autres champs de mine psychologiques que notre cerveau tordu est capable de construire contre nous-mêmes.

On a une vie longue mais pleine de péripéties psychologiques, alors tu peux être fier de ton propre chemin et de ce que tu es.

Je partage avec toi ce statut de "faible lecteur", car je programme toute la journée ! cela affaiblit la position d'écrivain, et on pense qu'il "est toujours temps de compenser".

Pour être honnête j'espère avec chaque joute remporter la première place, en y mettant tout mon coeur, car cela m'aiderait à savoir si je peux avoir un avenir là-dedans. Mais finalement ce n'est sans doute pas ce sens de "validation" qu'il faut donner. On sait aussi si on a fait "un bon texte", et cette sensation peut aussi suffire, il le faut.

J'ai manqué de temps pour lire tout le monde car je suis sur des rushs 100h / semaine. (mais ça se passe bien je ne me plains pas)


Mais pour revenir à toi, tu peux être fier de ce que tu écris!

Même si tu aimes moins mes textes! haha

Dans "Paris, Terre des Brumes" j'ai profité de l'expérience de cette joute pour ouvrir les portes d'un univers qui m'habitait depuis plusieurs jours.

L'univers imaginaire d'une "Terre des Brumes", version lovecraftienne brisée d'un 19ème siècle, n'a pas arrêté de m'assaillir.

C'est après avoir joué à des jeux tels que "Sunless Sea", qui ont un univers sombre, nouveau, original, dans lequel les gens n'ont plus leurs repères, que l'assaut a commencé. Ca a duré des semaines.

Sunless Sea a tout fait dans ce domaine. Comme ils ont pris de la distance avec cela dans leur suite, Sunless Skies, j'ai voulu rendre justice à l'esprit originel.

Il y a sans doute trop de choses inexpliquées dans mon texte. Quels Inventeurs, quelles Brumes, quelles sont ces patrouilles, quels sont les pouvoirs que recèlent les arts d'écrire, de chanter, de peindre dans ce monde. L'Art et ses pouvoirs sont une base forte, mais laissée mystérieuse ici.

Pour moi, c'est la première étape d'un nouvel univers à explorer

J'aurai souhaité convaincre plus de monde sur ce premier partage d'un nouvel univers. Mais je crois que j'ai mieux fait que lors de ma dernière participation aux joutes !

J'ai adoré le thème de cette joute également, donc merci d'avoir organisé tout ça !
Aekar a répondu l 29/05/2020 à 08:23
Et j'ajoute une mention spéciale à Saidor : merci beaucoup pour ces encouragements !
Sordon a répondu l 29/05/2020 à 16:56
Tout d’abord, Bravos encore bravo à tous! J'ai eu du mal à me décider pour le vote.
Je suis amusé, je dois dire que ce soit moi qui, pour une fois, écrit un texte fantasy tandis que vous étiez tous dans le registre SF ou fantastique qui d'ordinaire est mon rayon

Un grand merci pour vos votes. Le simple fait de jouter m'apporte beaucoup de plaisir (et de prises de têtes, de stress avec les deadline, de pestage face au manque d'inspiration), mais je dois reconnaitre que cela me fait également plaisir d'atteindre après toutes ces année le sommet du podium Plein de bisous

Saidor, ancien BradPriwin, ex Brad, sieur de la troisième place, (comment ça je détourne ton disclaimer ), J'ai beaucoup apprécié ton texte. Et après moult hésitations, j'ai voté pour.

L'ambiance très "cinématographique" de ton texte colle parfaitement au thème. tandis que la question du dépassement personnel et de la remise en question de la société me semble plus qu'actuel.
Personnellement, contrairement à Bebel, le manque de définition concernant l'être, la force? que rencontre Garvin ne me dérange pas. Au contraire, elle entretient le mystère composant indispensable d'un texte horrifique.
Cela laisse également tout loisir à l'imagination personnelle : Une espèce Alienne? Un dieu? Une IA? Un délire personnel?, un rêve?, un tourment lié aux affres qui enserrent le cœur du héro? autant d’interprétations qui offrent chacune des voies de réflexions.
La petit touche finale, a la fois fataliste et porteuse d’espoir met une petite touche fraiche agréable, même si le sens est un peu téléphoné.
Le plus gros point noir de ton texte est a mon sens le nombres de coquilles, probablement issues de modification de phrases en premiers jets, qui parsèment l'écrit ici et là. Sans toutefois rendre le texte incompréhensible, le fait de devoir retrouver le mot "juste" casse le rythme de lecture.

Bébél : L'idée d'un huit-clos dans un vaisseau en perdition me plait beaucoup.
les aspect de la tension liée à une vigilance sans pause, à une fatigue omniprésente et un désespoir latent sont autant de piste de premier choix pour développer un scénario dramatique et humainement torturé.
Malheureusement, le coté "précipité" de l'écriture de ton texte se ressent à la lecture. Très cours et peu développé, il m'a laissé sur ma faim.
J'aurais apprécier de découvrir plus amplement les personnalités de tes protagonistes. De ressentir plus subtilement le glissement des la raison vers la folie et le désespoir.
Paradoxalement, bien que la touche d’espoir du texte de Brad (désolé j'arrive pas à me faire à ton nouveau pseudo )m'est apparue comme bienvenue. Je m'attendait plus à une descente aux enfers assumée et totale pour la chute de ton récit. la réussite de la manœuvre casse à mon sens le coté dramatique et horrifique de ton texte.
Il s'est retrouvé dernier dans mon classement.

Aekar : Déjà ça m'a fait plaisir de te relire, ce n'est que trop rarement que l'on a cette occasion.
J'ai vraiment apprécié le ton du texte. L'ambiance mystérieuse de cet univers mortel que tu a concocté est tout simplement captivante. Malheureusement un peu trop. Je suis resté sur ma faim avec plus de question que de réponses ou de pistes de réflexion à la fin de la lecture. Pourquoi l'art et la culture sont-il mortels? Pourquoi ce brusque changement cataclysmique, qui?, quoi?, comment?
L'envie frustrante d'en découvrir plus sur cet univers m'a finalement convaincu de voter pour le texte de Brad.
Aekar a répondu l 30/05/2020 à 11:41
Merci Sordon!

C'est une très importante remarque. Je dois remplir mes textes de beaucoup de plus de générosité envers les lecteurs.

Quand un texte s'inscrit dans "un tout plus grand" qui d'ailleurs n'existe pas (puisque personne ne peut trouver les romans nulle part ils ne sont pas écrits...) alors je dois être bien plus généreux sur la façon dont le mystère fonctionne. Sinon et bien, je place les lecteurs face à une frustration, qui d'ailleurs n'a pas de solution ... il n'y a pas de façon "d'en lire plus" ou "d'en découvrir plus".

Importante piqûre de rappel !

Tu confirmes Sordon que s'il y avait "plus à lire", tu aurais lu plus ?


J'espère que je pourrai participer à la prochaine joute. Je vous renvoie les remarques sur vos propres textes dès que je le pourrai !
Saidor a répondu l 30/05/2020 à 13:24
Merci pour vos retours

Ce qui est bien avec cette joute, c'est que les textes étaient assez variés pour que les appréciations soient très partagées. Question de sensibilité et de goût divers, j'imagine ?

Je savais pas par exemple que le côté "flou" sur "l'entité" diviserait. D'ordinaire, j'aime bien enrichir mes univers de détail et beaucoup expliquer, mais cette fois-ci, j'ai tenté un essai distinct. Je me disais que dans ce cas-ci, la "symbolique" de l'histoire était plus importante.

Forcément j'imagine que mon inspiration des histoires de SF horrifique à la "Alien" se ressentent. Ça a déjà été un exercice de décrire tout ça, car je fais de la fantasy la plupart du temps, qui autorise un style plus "lyrique" que j'ai importé en partie ici (d'ailleurs je suis content que tu aies apprécié le vocabulaire Bébel car ça a toujours fait débat à ce niveau sur d'autres sites ^^'. Par contre comme j'ai lu assez peu de SF (bien que j'ai la saga The Expanse en cours), les descriptions ont été très difficiles à écrire...

Et en effet le thème principal était l'opposition entre peur rationnelle vs peur irrationnelle. Beaucoup de films d'horreurs portent certaines thématiques et allégories mais présentent des "antagonistes" que nous ne rencontrerons jamais dans la vraie vie (le xénomorphe, la chose et autres créatures des films d'horreur SF/Fantastique). À la limite nous pouvons croiser des tueurs en série masqués mais ça reste, il me semble, relativement rare. Ici, bien qu'une entité indescriptible n'est pas ce qu'il se fait de plus réaliste, la peur irrationnelle est incarnée par des menaces "invisibles" : absorption par un trou noir, sursauts gamma, explosions de supernovae. Au-delà de l'envie d'étaler mes connaissances astronomiques ( ), je ne connais pas quiconque réellement effrayé par ses phénomènes, mais c'est la science-fiction, il faut projeter son imagination, et je pense qu'il pourrait être probable que des voyageurs intragalactiques aient peur de ça.

Alors est-ce que je serais intéressé de voir des films d'horreur avec du changement climatique ou des guerres nucléaires ? Bonne question ! Dans tous les cas, ce sont des menaces sur le long terme qui ne s'inscrivent pas forcément sur une trame plus courte...

Ha, et mon exercice aussi, c'était une espèce de subversion : dans chaque film d'horreur (ou presque) il y a des morts. Ici j'ai décidé de n'en mettre aucune. Mais d'un autre côté, le nombre restreint de personnages a rendu la tâche plus facile...
Bébel a répondu l 01/06/2020 à 08:34
Merci pour vos retours.

Aekar, c'est amusant, moi aussi, il m'arrive de travailler 100 heures, mais pas en une semaine !

Sordon, tes remarques sont très intéressantes ; c'est de ma faute si je n'ai pas développé davantage, il aurait fallu s'y mettre plus tôt ! Mais c'était ça ou rien, pour un texte écrit au bout du prolongement de la dernière limite. Cela dit, ça me paraissait suffisant, et donc merci encore d'avoir pointé cette maigreur rédhibitoire.

Je dois ajouter aussi que du point de vue de la vraisemblance, les membres d'équipage ne sont pas des enfants de chœur, et ils n'ont pas le temps matériel de perdre pied, sauf celui qui était déjà très affecté et le papy qui vient de se taper huit heures de pilotage sans pause.

Quant à l'hypothèse du désespéré qui pète un câble et entreprend de tuer tout le monde, déjà vu, et ce n'est pas mon truc !

Pour la conclusion, ma foi, les fins trop sombres, ça me paraît trop facile ; ou en tout cas il faut que quelque chose y amène.
Entre guillemets, je dirais que l'équipage n'a pas mérité ça.
Je voulais mettre en vis-à-vis les deux morts, l'héroïque et la désespérée, et donc si de toute façon tout le monde y passe, ces deux morts isolées n'ont plus de sens.
Sordon a répondu l 01/06/2020 à 23:22
Aekar a dit :


Tu confirmes Sordon que s'il y avait "plus à lire", tu aurais lu plus ?



Absolument!
Réseaux sociaux
La Pierre vous recommande
Résultats de la joute 43 !
Venez lire les textes
Série TV - Ce que nous savons !
Toutes les informations actuelles sur la série TV de la RdT
Lexique des anciens et nouveaux termes français
Petite aide à la compréhension de l'encyclopédie
La Newsletter Pierre de Tear
Abonnez vous à la newsletter pour recevoir les nouvelles de la Roue du Temps en exclusivité !