Le Chemin des Dagues (tome 8) est dans les bacs
Le 25/05/2016 par Klian (Admin) non favori

Le tome 8 de la nouvelle (qui a tout de même déjà 4 ans!) traduction de la Roue du Temps est sorti ce 25 mai, seulement 9 mois après le tome 7. Jean-Claude Mallé a donc mis les bouchées doubles pour la traduction de ce nouveau tome, qui fait basculer cette version française dans la seconde moitié des 14 tomes anglais de la Roue du Temps !

Disons le clairement, ce tome 8 marque un certain ralentissement du rythme de la saga. C'est là que commence par exemple l'interminable quête de Perrin à la recherche de Faile.
Mais ne mégotons pas : ce petit trou d'air n'est qu'un interlude, avant que la série ne retrouve son rythme aux alentours du tome 10 !






Mání a répondu l 17/10/2016 à 22:17
Disons que l'action tourne pas mal autour d'un Perrin qui souffre légèrement d'indécision. En ce qui me concerne, les longueurs me gênent rarement quand ça continue de concerner les personnages. C'est un moment charnière pour Perrin. C'est vrai que ça aurait pu être moins long et que tu as parfois envie de trucider Berelain, mais en même temps, s'accepter comme on est prend du temps. Ça se passe rarement du jour au lendemain. Et je pense que Jordan avait aussi ça en tête.
Demiandre a répondu l 18/10/2016 à 00:18
Indécision ? On a lu le même bouquin ? ^^
Klian a répondu l 18/10/2016 à 00:21
Ouais, le problème de cette course interminable de Perrin, c'est que ça aurait pu se régler en un seul tome et qu'il se pose un peu les mêmes questions en boucle. Mais il faut s'accrocher : c'est un personnage qui va prendre, me semble-t-il, un tour intéressant par la suite ! Et cela donne de l'épaisseur à d'autres peuples/personnages, ce qui est pour moi l'essence même de la qualité de la Roue du Temps et rend solide son univers.
Cela traîne aussi du côté d'Egwene un tome plus tard, mais de la même manière, c'est pour régler des situations politiques infiniment complexes et laisser du temps aux autres choses de se dérouler en parallèle.
A mon sens, ces longueurs ne sont pas négatives.
Mání a répondu l 18/10/2016 à 00:23
Ok, atermoiements est sans doute plus adapté... ou peut-être paralysie ? ^^'
Demiandre a répondu l 18/10/2016 à 00:33
Nan c'est du storybuilding. Il est vrai que chaque personnage souffre de ça mais c'est nécessaire. Mais comme dit Klian, dans certains cas, il y avait largement moyen de compresser
Mání a répondu l 18/10/2016 à 09:51
Bref : pas de panique, c'est du bon
BradPriwin a répondu l 19/10/2016 à 18:41
D'accord je comprends mieux. Cela dit, j'ai déjà affronté les longueurs des tomes 6 et 8, je crois que je vaincrai celles du tome 10

D'ailleurs, j'ai eu un débat il n'y a pas longtemps avec quelqu'un qui est beaucoup moins récepteur de ce type de Fantasy. En fait, il disait que lire des longues sagas de 10-15 tomes faisant 1000 pages chacun n'avait guère d'intérêt, que l'on perdait du temps de traiter les problématiques parce qu'il fallait décrire l'univers et qu'il y avait sûrement moyen de ne pas traîner en longueur, arguant qu'il préférait lire des classiques intemporels plutôt que d'un genre dont les livres datent globalement des 40 dernières années. Il a ajouté qu'il avait lu tout Le trône de fer et qu'il avait eu une sensation de perdre son temps vers la fin et qu'il trouvait La Roue du Temps surestimé parce que de ce qu'il avait lu, c'était "cliché" et l'univers était "bricolé à la va-vite". Je lui ai bien dit que c'était complètement faux et il m'a répondu qu'il me laissait le bénéfice du doute.

Enfin bref, tout ça pour conclure que les avis ont souvent tendance à diverger ^^
Demiandre a répondu l 19/10/2016 à 19:39
"Et diverge, c'est énorme"

Tu as son adresse ? Faut que j'ai une discussion avec cette personne

Dans le 6 il y a un peu de moi mais l'histoire avance pas mal à partir du troisième tiers du livre. Le 7 ça commence à bouger dès la fin du premier tiers. par contre le 8 il est plutôt lent ouais.

De toute façon je ne serai ravi qu’après avoir entamé le tome 11 ^^
BradPriwin a répondu l 19/10/2016 à 20:38
Ah mais j'ai bien aimé le tome 6, adoré le tome 7 et apprécié dans une moindre mesure le tome 8. Par ailleurs, le tome 7 est même l'un de mes préférés derrière le 4 et le 2, notamment lors des passages avec Tylan Quintara et Mat...
Mání a répondu l 19/10/2016 à 22:20
Si les longueurs correspondent à une description de l'univers, ça veut dire par définition que l'univers n'est pas bricolé à la va-vite. Et puis je me demande en quoi le fait que les livres de fantasy datent de 40 ans les empêche d'être intemporels !

Sur le Trône de fer, je suis davantage d'accord (même si il n'y a pas à proprement parler de fin puisque la série n'est pas du tout achevée), le dernier tome est du foutage de gueule intégral, à la limite du remplissage, avec à la clé la dénaturation de personnages majeurs (notamment Daenerys).

Sur la RdT, j'ai du mal à raisonner en termes de tomes préférés ou non...
Demiandre a répondu l 20/10/2016 à 00:47
Concernant le Trône de Fer, je suis absolument pas d'accord. L'univers est très travaillé et je vois aucun reproche possible aux actions du dernier livre, cela correspond bien aux personnages. Cela change d'avoir une description détaillée des courants politiques, des alliances et des retournements de situation. Le Trône de Fer, c'est du Daes Dae Mar à grande échelle et plus réaliste.

La Roue du Temps c'est du socio-culturel, un monde vivant par la personnalité et la diversité. On explore les divergences d'opinion dans des cercles fermés, dans des groupes hétéroclites, des moyens plus ou moins honnêtes ou sanglants, de connaissances approfondie sur des cultures, des rituels, des façons de parler, des coutumes et traditions ou autre artisanats locaux.

Bref, chacun on leur mérite, et dire que lire de longs cycles est une perte de temps, j'ai envie de dire, c'est comme passer 100h sur WoW ou Final Fantasy (oui, je l'ai fait pour 4 FF, mais pas trop World of Warcraft), on est imprégné dans un monde, on y reste autant que possible.

Si on s'immerge dans un monde qui n'est pas développé, on risque de briser la suspension volontaire d'incrédulité, et de se poser trop de question sur ce qu'il se passe dans les coulisses. Les œuvres courtes ont tendance à avoir plus de faille dans l'univers et dans la compréhension qu'on en a, et donc des capacités, limites et possibilités dudit monde.
Mání a répondu l 20/10/2016 à 13:47
Pour aSoIaF, il faudrait créer un sujet à part tellement il y a de choses à dire sur ce scandaleux A Dance with Dragons (où la seule utilité des dragons est de buter un personnage sans intérêt créé pour faire du remplissage et conserver artificiellement un taux élevé de personnages tués )

Je suis évidemment d'accord avec tout le reste ! Et en particulièrement avec ta conclusion, c'est ce qui rend si frustrant et difficile l'art de la nouvelle...

Oh, et à propos, j'y pense tout à fait par hasard... c'est quand la prochaine joute ?
Demiandre a répondu l 20/10/2016 à 14:09
Il doit y avoir un sujet existant je pense

Je sais pas, il faudrait voir si je peux pas me charger de l'orga pour décharger la pauvre Owyn.

Sinon en attendant si vous aimez écrire, go NaNoWriMo
Owyn (Admin) a répondu l 20/10/2016 à 19:35
Ça dépend, vous pensez être plus de deux ou bien ?
Demiandre a répondu l 20/10/2016 à 22:21
Moi je suis pas dispo avant fin novembre, sauf si mon projet cadre avec le thème de la Joute ^^
Mání a répondu l 21/10/2016 à 02:47
Owyn, je ne peux pas parler pour les autres, mais tu peux compter sur moi ^^'

Pour NaNoWriMo, ça va être trop compliqué, j'ai trop de boulot en ce moment, et en plus j'aime bien partir sur un thème donné, mais l'idée est intéressante.
Dame Anne a répondu l 21/10/2016 à 09:43
Univers "bricolé à la va-vite" ? il est très drôle ce garçon ! xD

Autant les longueur ne me gêne pas le moins du monde dans la RdT, ce sont des moments "privilégié" avec les personnages, on en apprends plus sur eux, leurs personnalité, leurs façon de penser etc, ça permet ensuite de comprendre leurs actes et réactions. Alors, c'est vrais que l'action a tendance à montrer le bout de son nez que vers la fin, mais à priori c'est toujours plutôt bien ficelé

Après, étant une adepte des FF aussi, les longues heures que j'ai passer dessus n'ont jamais été une perte de temps o/
(J'en dirais pas autant pour WoW, même si l'univers est juste super, le Mmo me parle pas du tout :x)

concernant le NaNoWriMo, ça semble intéressant, j'écris parfois des micro-histoire, mais 50 000 mots c'est beaucoup.
Ou du coup pourquoi pas essayer la joute ^^
Demiandre a répondu l 21/10/2016 à 15:41
La Joute dans tous les cas faut essayer au moins une fois.

Pour ma part, je pense pas réussir à faire les 50 000 mots, mais j'ai envie de tester une écriture plus longue qu'une Joute, voir ce que ça peut donner de n'avoir qu'une limite minimale Au pire je reprends une description de bain ou de garde robe de la Roue du Temps et je comble par milliers de mots
BradPriwin a répondu l 07/03/2017 à 20:16
Au fait, seriez-vous informé, "par hasard", de quand paraîtrait le tome 9 ?
Elren Ayara a répondu l 07/03/2017 à 20:36
Il n'y a malheureusement rien concernant le tome 9 sur le planning du site de bragelonne... Après si il y a d'autres sources fiables je suis preneur
<<
Tous les posts
La Pierre de Tear sur Facebook La Pierre de Tear sur Tweeter
La Boutique Pierre de Tear
Notre Boutique sur Amazon
La Pierre vous recommande
Série TV - Ce que nous savons !
Toutes les informations actuelles sur la série TV de la RdT
La joute 43 est lancée !
Participez jusqu'au 26 mai
Lexique des anciens et nouveaux termes français
Petite aide à la compréhension de l'encyclopédie
La Newsletter Pierre de Tear
Abonnez vous à la newsletter pour recevoir les nouvelles de la Roue du Temps en exclusivité !