Interview : Comment Brandon Sanderson a fini La Roue du Temps.
Le 08/01/2013 par Klian (Admin) non favori

Le site anglais SFX vient de publier le 5 janvier dernier une belle interview de Brandon Sanderson, le continuateur de Robert Jordan, qui remet bien en perspective la publication du dernier volume de la Roue du Temps qui sort...aujourd'hui! La voici donc, intégralement traduite par Rhav', que nous remercions encore une fois!
La version originale ici: http://www.sfx.co.uk/2013/01/04/interview-how-brandon-sanderson-ended-the-wheel-of-time/

Nous nous sommes dit que le jour de la sortie de A Memory of Light était une bonne occasion de la publier


Quand Robert Jordan nous a quitté en 2007, une grande chasse à l'homme fût lancée. Il s'agissait de trouver un auteur qui pourrait finir cette série épique qu'est la Roue du Temps, si proche alors de sa conclusion. Ce fût à la femme de Jordan qu'incomba ce choix. Nul ne fut plus surpris que Brandon Sanderson lui-même, connu pour sa série des Fils des Brumes.

Ce que Jordan escomptait être son dernier livre, Sanderson l'a finalement découpé en trois (explication un peu plus bas). Deux ont déjà été publiés - The Gathering Storm et Towers of Midnight (ndt : "La Tempête qui se prépare", et "Les Tours de Minuit" pas de traduction officielle pour le moment). Ce troisième et dernier tome - en effet, le dernier pour de bon - sortira ce lundi 7 janvier). C'est ainsi que SFX en a profité pour s'entretenir avec Sanderson dans une interview exclusive, à l'aube de cette grande occasion.

SFX : Etait-ce une lourde responsabilité à endosser ?

Brandon Sanderson :
"Alors là, c'est dur à expliquer dans la mesure où j'ai commencé à lire ces livres quand j'étais enfant. A 20 ans, j'ai étudié La Roue du Temps quand j'ai commencé à chercher comment écrire de la Fantasy. Alors se voir confier ce projet et avoir la possibilité de finir l'oeuvre d'un de mes héros a été quelque chose de fantastique mais également quelque chose que j'ai ressenti comme un énorme fardeau. Je voulais être sûr d'avoir fait du bon travail. Et au delà, il y a des millions de fans qui aiment tant cette série que j'ai senti que je leur devais quelque chose. Avec mes livres, ce sont mes fans, je vais donc leur donner ma vision des choses et je me soucie moins de leurs réactions. Mais avec la Roue du Temps, j'ai eu la sensation que cette série leur appartenait autant sinon plus qu'à moi. Si l'on comparait la série à un royaume, j'en serais le chancelier plutôt que le roi. Il me fallait donc garder celà à l'esprit et suivre une approche différente."

Avez-vous déjà rencontré Robert Jordan ?


"Je l'ai vu une fois à une convention, mais je ne le connaissais pas. Je le voyais au travers de mes yeux de fan et il ne me connaissait ni d'Eve ni d'Adam. Il a chargé sa femme Harriet McDougal de trouver quelqu'un pour finir la série et après son décès, elle s'est mise en chasse. Elle a pris celà très à coeur, comme la dernière volonté de Jordan, ce qui l'a amené à étudier une longue liste d'auteurs de Fantasy. Elle n'avait pas entendu parler de moi, mais elle a lu ma série des Fils des Brumes. Elle m'a alors appelé et m'a demandé de me charger de La Roue du Temps. Je ne savais pas que je faisais partie des candidats : la nouvelle est arrivée du jour au lendemain, sans prévenir. Qu'on me demande de finir cette série a été tout simplement époustouflant et je ne m'y attendais pas. C'était un peu comme de gagner au Loto sans avoir acheté de ticket... mais pour celà, quelqu'un que vous aimez doit mourir avant."

Etait-ce votre décision de découper le tome final en trois livres ?

"Robert Jordan nous avait prévenu qu'il allait nous falloir un chariot élévateur pour faire rentrer ce livre dans nos maisons. Quand on m'a proposé le projet, j'ai eu accès à toutes ces notes et ai passé près de cinq mois à construire une trame jusqu'à ce que j'obtienne la fin que Jordan me semblait indiquer. J'ai senti qu'il la voulait comme une histoire gigantesque et épique et lorsque j'ai une trame, j'arrive généralement à prévoir la longueur de l'histoire. C'est là que j'ai réalisé que ce livre allait être un pavé véritablement énorme - je l'estimais à environ 800 000 mots ce qui, croyez-moi, est vraiment énorme. J'ai expliqué à Harriet et à l'éditeur que c'était ce que Robert Jordan voulait et ce que c'était ce que l'histoire méritait. Ils m'ont demandé s'il était possible de couper l'histoire à certains endroits. J'ai répondu que c'était envisageable mais à la seule condition d'avoir le dernier mot sur le moment et la manière de le faire. Il y avait bien sûr des moments clés où c'était faisable de manière naturelle, mais il fallait que ce soit fait de la manière qui convenait. Je n'ai pas étendu la trame ni rallongé l'histoire pour qu'elle soit à ma convenance. Je l'ai simplement découpée en trois volumes au lieu de la laisser en un seul."

Et donc, à quoi peut-on s'attendre ?

"Je ne peux vous dire que ce qu'à dit Robert Jordan quand on lui a posé cette même question : 'Exactement ce à quoi vous pouvez vous attendre si vous êtes une personne normale à qui on dit que le monde va disparaître à moins que vous ne tentiez de l'en empêcher'. Ce livre final est ce que tout le monde attend. Ils l'appellent "La Dernière Bataille", il y a donc la dernière confrontation tandis que se déroule cette guerre massive. Sachez également que c'est Robert Jordan lui-même qui en a écrit le dernier chapitre. Il a toujours promis à ses fans qu'il savait quelle serait la fin de la série et a donc entrepris de l'écrire avant de décéder. Je l'ai placé dans ce dernier tome virtuellement sans la moindre retouche de ma part. C'était un objectif sur lequel j'ai travaillé dès le début."

L'un des thèmes de la série, c'est le côté cyclique du temps. De ce fait, ne pensez-vous pas qu'avoir hérité de La Roue du Temps après la mort de Robert Jordan est ironique ?

"Je suis au fait de ce détail et de ce qu'il implique. L'une des premières choses que Robert Jordan a fait en tant qu'auteur fut de travailler sur la série des Conan. Il travaillait sur l'histoire d'un autre auteur, décédé. Jordan est décédé lui-même et j'ai fini par travailler sur son histoire. On peut dire qu'il y a quelque chose de cyclique là-dedans."

HBO a récemment transformé "Le Trône de Fer" de George RR Martin en série télé à succès (Games of Thrones). Pensez-vous que La Roue du Temps pourrait un jour finir sur le petit écran ?

"J'ose l'espérer dans la mesure où je rêve d'une grande adaptation de La Roue du Temps en ce sens. La télévision est le média parfait pour les histoires fleuves que nous connaissons en Héroïc Fantasy. Il y a certaines différences, mais La Roue du Temps et Games of Thrones ont beaucoup en commun, de même que George RR Martin et Robert Jordan étaient de bons amis et contemporains. Le premier tome du Trône de Fer est sorti peu après le premier tome de La Roue du Temps et Robert Jordan lui a donné une magnifique quatrième de couverture. Ce sont toutes deux des histoires d'hommes se déroulant dans un monde fantastiques. Elles se rapprochent plus d'une tragédie historique que d'une fiction d'aventure, ce qui n'est pas vraiment ce que les gens attendent quand ils lisent le genre. Ce sont de grands drames familliaux qui se produisent dans un monde qui n'existe pas."

Est-ce que "Memory of Light" est véritablement la conclusion de La Roue du Temps ?

"Il y a beaucoup de questions à ce sujet ! Robert Jordan a certainement voulu que nous finissions la série mais nous n'avons pas l'impression qu'il aurait voulu qu'on écrive quoi que ce soit sur les évènements d'après. Pour tous les fans qui en veulent plus, de mon point de vue, Jordan ne voulait pas que La Roue du Temps devienne une "série héritage" comme Conan ou Star Wars, où d'autres auteurs viennent contribuer à l'histoire. Jordan ne voulait pas que cela devienne la vision qu'on garderait de son oeuvre. Donc, nous allons nous en tenir là. Il n'y aura pas de préquelle ou autre chose du genre. Nous allons finir en beauté. Point."




Klian a répondu l 08/01/2013 à 19:20
Bon, l'une des infos essentielles est tout de même qu'il n y aura pas de reprise de la série comme ça a peu avoir lieu avec Dune (par Brian Herbert et Cie) et le SdA (par Christopher Tolkien).
Je dois dire que je trouve ça personnellement un peu dommage, car tout dépend ce qu'on entend par "reprise". S'il s'agit d'éditer sous forme de récit les (surement) innombrables notes de RJ comme cela a été fait pour Tolkien avec les Contes et Légendes Inachevés (recueil édité à titre postume par Christopher Tolkien), ce pourrait être très intéressant. Evidemment, si c'est pour raconter la suite, ça devient bien moins utile. Pour tout dire, ça serait même une très mauvaise chose à mon sens.
Ceci dit, entre ce qui est dit ici et ce qui se fera vraiment, il y aura peut-être une marge
jollenfar a répondu l 08/01/2013 à 21:49
C'est plutôt une bonne nouvelle de voir que les principales personnes concernées ne veulent pas profiter plus encore de leur trésor. Mais s'il arrive que WoT connaisse un succès à la Game of Thrones, je pense que certaines positions évolueront.
Ayla Parawyn a répondu l 08/01/2013 à 22:46
Klian: Je pense que lorsqu'il parle "nouvelles histoires" à la Dune, Conan ou Star Wars, il parle d'utilisations du monde originel par d'autres auteurs pour qu'ils écrivent leurs propres histoires dedans (en gros de la fanfic quoi xD). Mais surement que si Robert Jordan avait écrit des petites nouvelles, des historiettes, ce genre de choses qui viennent réellement de lui et pas d'autres auteurs, elles pourraient êtres publiées, comme "les Contes et Légendes Inachevés" pour reprendre ton exemple.
Klian a répondu l 09/01/2013 à 02:33
Oui je suis d'accord avec toi, Ayla, sur ce que désigne Brandon dans son interview en parlant de "série héritage". Et en effet, la fanfic ou les continuations pour exploiter le filon, c'est souvent très moyen . Surtout, c'est un risque de dénaturer, de déteindre sur l’œuvre originale.
Je continue d'espérer que Jordan ait bel et bien écrit de longues pages/notes sur l'histoire de son monde durant l'ère des légendes et de la dislocation jusqu'à la naissance de Rand, qui soient exploitables et publiables. Le cas échéant, il serait dommage de passer à côté!
Ayla Parawyn a répondu l 09/01/2013 à 11:59
Oui, ce serait super!
La Pierre de Tear sur Facebook La Pierre de Tear sur Tweeter
La Boutique Pierre de Tear
Notre Boutique sur Amazon
La Pierre vous recommande
Lire les textes de la joute 43
C'est le moment de voter pour votre texte favori !
Série TV - Ce que nous savons !
Toutes les informations actuelles sur la série TV de la RdT
Lexique des anciens et nouveaux termes français
Petite aide à la compréhension de l'encyclopédie
La Newsletter Pierre de Tear
Abonnez vous à la newsletter pour recevoir les nouvelles de la Roue du Temps en exclusivité !