Joute n°43 : les résultats
Le 02/07/2019 par Owyn (Admin) non favori

Les votes de la joute 43, qui avaient commencé très tranquillement, ont finalement attiré un certain nombre de participants. Et ceux-ci ont fait très fort comme vous allez le voir...

En effet, quatre des cinq textes se retrouvent à égalité !

Félicitations à

Aramina pour le texte A : La Tal'rean

Sordon pour le texte B : Le néo-viel Idylle

Elren Ayara pour le texte D : Vivre

et enfin BradPriwin pour le texte E : Fierté guerrière et vertus pécuniaires.

Ils se partagent la deuxième place !

Quant au Texte C : Trois gouttes de sang de Mání, il prend la tête de cette joute 43 ! Félicitations !

Encore une fois merci et bravo à tous les courageux jouteurs qui ont (souvent au dernier moment) envoyé un texte pour cette quarante-troisième édition des joutes. Et à bientôt pour la quarante-quatrième !




Mání a répondu l 02/07/2019 à 15:53
Ah ben bravo ! C'est moi qui fais le sujet cette fois-ci, et hop, comme par hasard, c'est moi qui gagne ! C'est pas suspect du tout cette histoire... Tout ça c'est truqué, je vous dis !

Eh ben ça fait plaisir en tout cas, merci beaucoup Je pourrai au moins dire que j'en ai gagné une, yipiii ! Par contre, mon numéro de génie incompris va en prendre un sacré coup.

J'avais voté pour le texte de Sordon. Mes commentaires sur chaque texte très bientôt !
Elren Ayara a répondu l 02/07/2019 à 15:56
Eh j'suis content j'avais bien deviné qui avait écris quoi. Par contre vu que je suis une vieille flemme et que j'étais en examens, j'ai pas noté mes commentaires sur chaque textes mais je vais voir ce que je peux faire ^^

Et j'avais voté pour le texte de Màni.
BradPriwin a répondu l 02/07/2019 à 15:57
Bon... On partage la médaille d'argent en quatre donc ? xD

Voici mes petits commentaires pour chacun des textes :

Texte A : La Tal’rean.

J’avoue avoir du mal à appréhender le message du texte. D’après le début, la façon dont c’est narré, la caractérisation du protagoniste Joha, j’imaginais qu’il s’agissait là d’une critique du poids des traditions, comment elles divisent le peuple et hiérarchisent des citoyens pourtant honnêtes. Sauf qu’à la fin, le « père » du héros ressort le sempiternel refrain sur la « décadence de la société », sur les gens ayant perdu leur honneur et renonçant aux traditions… Enfin, hormis cette incompréhension, le récit est bien mené, l’épreuve est particulièrement rythmé, une bonne lecture en somme !

Texte B : Le néo-viel Idylle.

Ce texte ne m’a pas paru appartenir à un registre de l’imaginaire… On peut y voir un côté dystopique sur un futur où les forces de l’ordre sont répressives (référence aux gilets jaunes ? ), mais l’histoire m’a paru très ancré dans le réel. Il y a de bonnes idées, avec ce message sur les révoltes qui n’aboutissent pas, sur les tensions internes, la fin faisant écho au début… Mais pour le nombre de personnages qui peuple l’histoire, j’ai l’impression que le concept n’a pas été poussé jusqu’au bout, faute de limitation du nombre de mots ?

Texte C : Trois gouttes de sang.

En voilà un texte plein de moral ! Assez cynique de surcroît, vu comment finit le Noïtuus… Un personnage difficile à cerner, et qui ne comprend qu’à la fin ce que signifie le véritable honneur. Pour moi ce texte illustre le mieux le principe de la joute, partant d’un simple concept pour des voyages et péripéties, où la définition de l’honneur est floue et sans cesse retournée.

Texte D : Vivre.

De loin le texte le plus court… Et pourtant mon préféré ! Ici le concept d’honneur apporte au héros rien d’autre que la souffrance… Promesse à tenir, même quand tous ses proches périssent, car tout ce qu’il souhaite est d’honorer la mémoire des défunts. C’est un texte à la fois beau et poétique, j’ai vraiment été ému.

J'ai donc voté pour le texte D !

Concernant mon texte, j'avoue qu'il s'agissait plus d'un exercice de style "fun" qu'autre chose, où j'ai juste repris des thématiques et une intrigue classiques. Pas mon texte le plus ambitieux donc ^^
Aramina a répondu l 02/07/2019 à 16:07
Félicitations Mani !
Moi j'ai tout aimé je ne sais meme plus pour qui j'ai voté :-/ (peut etre brad, mais sans certitude)
Sordon a répondu l 02/07/2019 à 16:54
Ah ben finalement, j'ai mal deviné :/ Félicitation, tu as eu mon vote aussi^^

BradPriwin a dit :
"Texte B : Le néo-viel Idylle.

Ce texte ne m’a pas paru appartenir à un registre de l’imaginaire…"


Arhhhrrr Dam'ghosh I'm spotted

Bon après, faut voir ce qu'on entend par imaginaire, vu que mon texte ce classe dans le fantastique, de part la déformation de la réalité, académiquement parlant il est du domaine de l'imaginaire... (Avec tout petit coté sf de la technique d'endoctrinement) NON! Je ne serai pas disqualifié pour ça non!
Après effectivement, je n'ai pas pu pousser aussi loin que souhaité tout mon récit, 5000 mots c'est peu, même qu'en vrai je dépasse, mais chuuut.
Et aussi que j'ai quasiment tout ré-écrit le jour du postage car j’étais pas très satisfait du premier jet... On est donc face à un texte assez brut.

Pour le Texte d'Aramina :
J'ai bien aimé le texte et la partie initiatique, par contre j'ai trouvé l’approche de la question de l’honneur un peu légère et dépassée. Et tout comme Brad, j'ai été un peu déçu de ne par trouver d'analyse de l’honneur dans une société marginalisée.

Trois gouttes de sang : j'ai vraiment apprécier l'idée de la découverte de l’honneur par l'alchimie, et le cynisme de la fin à répondu à mon appétit d'humour noir.

Vivre, texte dur, je comprend bien le traitement de l'honneur de sa parole, mais j'ai trouvé le contraste avec le suicide étrange et peu réaliste. C'est ce qui m'a le plus frappé à la lecture de ce texte.

Brad, effectivement un exercice de style, bien débuté, mais à partir du premier tiers, j'ai trouvé que ça sentait un peu le rush et la perte d'inspiration. Sachant que tu a tout mon respect pour la remise à temps du texte, je trouve dommage que tu ne te soit pas accordé un peu plus de délais pour un "léchage" de tout ça.
Sordon a répondu l 02/07/2019 à 16:55
on peut avoir le nombre de vote par ailleurs?
Mání a répondu l 04/07/2019 à 00:46
Ok, voici mes commentaires pour chaque texte ! (on va voir si Aramina arrive à faire des commentaires cette fois-ci )

Texte A : La Tal’rean

J'ai aimé l'ambiance du récit, le côté descriptif des rituels d'une tribu, avec un aperçu de ses pratiques culturelles, mais j'ai trouvé que le texte manquait un peu de force, de profondeur : l'épreuve rituelle semble un peu trop rapide/simple, même si on comprend au fur et à mesure qu'il s'agit avant tout d'une épreuve psychologique et d'un test de caractère. Tout ça m'a laissé un peu sur ma faim !

Texte B : Le néo-viel Idylle

Comme je le disais, c'est le texte pour lequel j'ai voté. J'ai beaucoup aimé la percussion du style, c'est un peu ce que j'essaye moi-même d'obtenir dans mes scènes d'action. Les sentiments sont forts, à vif, comme les nerfs, et la violence qui affleure ne tarde pas à se manifester de façon très crue. Je pense que je n'oserais pas utiliser des gros mots comme ça dans un de mes textes, mais ça n'a rien de gratuit dans le récit, c'est une manière pour le personnage principal d'évacuer sa frustration.
Bien sûr, on sent le côté brut, fini de façon un peu trop abrupte, mais ça ne m'a pas trop gêné, si ce n'est que j'ai dû relire le texte pour être sûr de bien comprendre le rôle des factions. J'ai apprécié l'élan du récit, l'atmosphère insurrectionnelle (bien que démentie à la fin !) et aussi les personnages bien campés en quelques traits de crayon. On comprend mieux vers la fin de quelle manière le thème de l'honneur en politique est mis en évidence.
Et j'avais deviné que c'était toi, Sordon, grâce aux références musicales (par contre je n'ai pas compris ce que signifiait le titre ! Je me suis dit que c'était peut-être aussi une référence musicale...)

Texte C : Trois gouttes de sang

Eeeeh c'est le mien ! J'ai pas mal tâtonné avant de trouver mon idée, mais une fois que je l'ai eue, ça s'est écrit presque tout seul. J'ai volontairement créé un personnage principal qui n'était pas manichéen mais en nuances de gris, plein de cynisme et de mépris mais aussi capable d'humanité, en grande partie parce que c'est plus intéressant à raconter. La fin, bien sûr, est volontairement cynique, mais elle souligne aussi que l'honneur est une notion variable - le Comte est sans doute entièrement convaincu qu'il est un homme d'honneur ; donner la mort de cette manière n'entre pas en contradiction avec sa vue de l'honneur, une vue qu'on devine comme étant celle de sa caste, de son rang social. Dans l'ensemble, j'ai essayé de donner différentes visions de l'honneur, avec un final qui montre que l'honneur idéal est clairement impossible.
Bref, je suis content que ça ait plu, j'ai fait de gros efforts pour entrer dans le format d'une nouvelle, en particulier dans la structure du récit.

Texte D : Vivre

J'ai beaucoup aimé la tonalité sombre et désespérée du texte, j'ai apprécié aussi l'insistance sur la notion de parole donnée, mais j'ai été un peu frustré par la brièveté du récit, sachant bien évidemment que c'est le côté nouvelle qui veut ça. Ça donne un aperçu fugitif d'un univers troublé qui donne envie d'en savoir plus. Des images du début de Conan le barbare, entre autres, m'ont traversé l'esprit, et aussi du début de The Way of Kings de Sanderson. Bref, plein de bonnes choses en concentré !

Texte E : Fierté guerrière et vertus pécuniaires

J'ai senti presque immédiatement le côté ludique de ce texte et j'ai décidé de me laisser porter. Comme c'est un exercice extrêmement difficile et que tu as eu finalement bien trop peu de temps pour en faire quelque chose de vraiment accompli, ce souci de multiplier les allitérations, assonances, rimes et jeux de mots t'a obligé à garder un flou constant et à employer des mots et expressions qui, souvent, ne correspondaient pas trop à la situation décrite. Ça m'a forcément gêné, mais il aurait sans doute fallu que tu y passes des mois pour arriver à un résultat vraiment satisfaisant.
Et comme la conclusion plus que surprenante m'a fait hurler de rire, je garde une impression très sympathique de ton récit.


D'une manière générale, comme à chaque joute, je suis intrigué par la façon dont chacun part d'un même récit pour arriver à des idées vraiment totalement différentes. C'est d'ailleurs ce qui rend les joutes particulièrement intéressantes et motivantes ! Chacun possède son propre style et sa propre manière de trouver l'inspiration. On apprend à faire connaissance les uns avec les autres en partie à travers nos textes, et je trouve ça beau !
Sordon a répondu l 05/07/2019 à 01:07
Yeah, merci Many ça me fait plaisir que tu aie apprécier le style, j'ai vraiment essayé de bosser ce texte au corps! (Je me suis presque auto-choqué par la violence du texte à ma relecture pour la publication mdr.)
En effet, le choix de langage vulgaire n’était pas anodin et tout à fait voulu. Mon personnage n'est pas un tendre, dans un univers complétement pourris. Un personnage de son rang trop poli aurait été complétement déplacé.
Pour le cas de Bill, seul le choc et la rage justifie l'unique insulte qu'il lâche, mais tout de suite, son rôle de boss reprend le dessus et c'est maitre e lui qu'il reprend la parole.
Évidement, j'ai traité du thème de l'honneur, mais en réalité, je suis en premier lieu parti sur le "donneur de parole" avec la présence des média (le podcast radiophonique de début de texte.)
Et aussi au travers du capitaine Karim, qui va écouter le récit de Basil et entrer en résonance avec la détresse du jeune, lui, qui possède un passé (certes peu dévoilé dans le texte) qui fait échos à la révolte de la génération actuelle.
D'ou le titre en fait Et non, ce n'est pas une référence musicale, le néo-viel Idylle est celui de Basil, qui souhaite faire sa vie Avec Nancy et si il est vieux, c'est que les génération précédentes ont déjà échoué à obtenir une vie paisible dans une société décadente et pourrie jusque à la moelle.
D'où "la mégarde" de Karim à la fin du texte, le meilleur militant, malheureusement résigné de mon texte est le flic, pas les révolutionnaires manipulés... Et en cela, j'ai envie de te contredire, l’atmosphère insurrectionnelle n'est pas démentie à la fin du texte. En tout cas ce n'était pas le cas dans ma petite tête lors de l’écriture Elle prend juste une autre forme.
Après effectivement mon texte est fataliste et se fini sur un échec de mon anti-anti-héro, qui n'est au final qu'un homme comme les autres.

Enfin voilà. je suis manifestement plus doué pour causer de mon propre texte que celui des autres, navré, vraiment.
Mání a répondu l 05/07/2019 à 01:37
Oui, pour la fin, je voulais dire qu'on se rend compte de la manipulation et qu'on s'attend presque à voir l'annonce ironique « toute ressemblance avec des situations existant ou ayant existé », etc.
BradPriwin a répondu l 05/07/2019 à 15:24
Je confesse : dans ma tête, écrire un texte reposant sur des figures de style était simple, mais en pratique, il m'a fallu beaucoup cogiter. J'ignorais que la "deadline" serait reportée au moment où je l'ai publiée donc je n'ai pas pu le peaufiner davantage. J'espère qu'il s'est avéré malgré tout plaisant pour les lecteurs !

Chose étrange aussi, en revérifiant dans mes documents Word... J'avais perdu le texte ! Heureusement que je l'avais publié ici du coup, j'ai pu le récupérer !
Mání a répondu l 05/07/2019 à 18:21
C'est précieux, l'ambition !
Sordon a répondu l 07/07/2019 à 15:52
donc non, on peux pas savoir combien de vote on a eu?
Mání a répondu l 13/07/2019 à 11:45
J'ai l'impression que certains espèrent que leurs commentaires vont s'écrire tout seuls
Owyn a répondu l 22/07/2019 à 22:11
Il faudrait que je relise rapidement pour me remettre les textes en mémoire. J'essaie de faire ça dans la semaine.

Sinon, il y a eu une dizaine de votes comme d'habitude, ça ne varie pas beaucoup d'une joute à l'autre. (c'est juste que là tout le monde a voté sur la fin, du coup j'ai eu peur pendant un moment qu'il n'y ait que trois votes )
Sordon a répondu l 23/07/2019 à 15:13
tu veux vraiment pas nous dire combien de vote on a eu en fait
Mání a répondu l 23/07/2019 à 17:55
Est-ce qu'il y a plus de votants quand on signale les joutes sur la page Facebook de la Pierre ?
Owyn a répondu l 23/07/2019 à 22:23
J'avais juste pas compris que tu demandais le détail et pas le nombre global de votants ^^

1 Mání Joute 43 Texte C : Trois gouttes de sang 4
2 BradPriwin Joute 43 Texte E : Fierté guerrière et vertus pécuniaires 2
3 Sordon Joute 43 Texte B : Le néo-viel Idylle 2
4 Aramina Joute 43 Texte A : La Tal'rean 2
5 Elren Ayara Joute 43 Texte D : Vivre 2


Sinon pour ta question Mani, j'ai jamais prêté attention au nombre de votes précis donc je ne saurais dire, mais en tout cas si différence il y a elle n'est pas énorme.
Mání a répondu l 24/07/2019 à 01:10
Bon, dans tous les cas on participe aux joutes avant tout pour nous-mêmes, alors ce n'est pas un gros problème
Aramina a répondu l 24/07/2019 à 16:38
Moi je participe parce que je suis persuadée qu'un jour, on va me filer un paquet de bonbon pour tous mes efforts !
Aramina a répondu l 24/07/2019 à 16:55
Acclamez moi, je l'ai fait ! (et j'en connais au moins un qui a clairement douté de moi)

Texte B :
Alors j'ai vraiment beaucoup aimé l'univers, le ton général et l'histoire, même si c'est assez loin de ce que je lis généralement. Il y a un ou deux petits accrocs dans le style qui m'ont gênée, mais parce que le reste était vraiment très bien du coup ils se voyaient plus. Je ne vote jamais pour des textes qui pour moi devraient s'inscrire dans un écrit encore plus grand, parce que ca me frustre, mais j'aurais pu sans soucis voter pour celui ci sinon

Texte C :
La encore il n'y a pas grand chose a reprocher au texte. J'ai tout aimé ! Le style, l'histoire en elle même... je me sens hyper constructive là ;p J'ai trouvé vraiment bien que le mage goûte sa potion et les conséquences. J'ai énormément de mal a retenir les noms et a bien visualiser de nouveaux personnages, du coup c'est peut être ça qui a fait que je n'ai pas voté pour ce texte (je crois). Tout comme j'ai arrêté de lire le trône de fer ^^

Texte D : C'est un très beau texte, même si très court. Les émotions passent bien sans voyeurisme ou étals de détails inutiles. Je l'aime beaucoup.

Texte E : D'habitude je ne suis pas fan de ce genre d'exercices de style, mais la j'ai suffisamment aimé pour voter pour ce texte (je crois. Et je crois que je vote toujours pour toi Brad). L'histoire est agréable à lire, le ton assez léger et c'est ce dont j'avais besoin au moment de la lecture des joutes

Pour mon texte, j'avoue en vrai c'est de l'idée de recyclage. On m'a demandé d'écrire quelques textes pour de la littérature jeunesse. J'ai fait de la récup avec une idée qui aurait du servir à illustrer la peur mais que j'ai laissé de coté pour l'instant. Bon, ca c'est vu ;p
Mání a répondu l 24/07/2019 à 23:15
Je l'avoue, je suis époustouflifié et je m'esbaudis. Elle l'a fait ! Merci à toi Tu recycles pour notre bénéfice, on ne peut guère t'en vouloir ! Et si tu ne votes jamais pour les textes qui devraient être plus longs, tu n'as pas dû souvent voter pour les miens

Bien, Bébel et Nawel (entre autres, bien sûr) manquent à l'appel... On va leur donner l'occasion de se manifester, je lancerai d'ici peu la joute n° 44.
BradPriwin a répondu l 24/07/2019 à 23:23
C'est vrai que tu as voté à chaque fois pour moi Amarina... Y'a-t-il un ingrédient secret dans mes textes qui t'attire ?
Sordon a répondu l 25/07/2019 à 12:44
44! 44! 44!
Réseaux sociaux
La Pierre vous recommande
Résultats de la joute 43 !
Venez lire les textes
Série TV - Ce que nous savons !
Toutes les informations actuelles sur la série TV de la RdT
Lexique des anciens et nouveaux termes français
Petite aide à la compréhension de l'encyclopédie
La Newsletter Pierre de Tear
Abonnez vous à la newsletter pour recevoir les nouvelles de la Roue du Temps en exclusivité !