High Fantasy
Alliage de la Justice (l' ), par Brandon Sanderson
Le 29/08/2014 par Demiandre non favori

Vous avez aimé Mistborn ? Vous avez aimé les aventures de Sherlock Holmes ? Lisez donc cette nouvelle de Brandon Sanderson ! 341 ans après les évènements de Fils-de-Brume, Scadrial entre dans l’Ère Industrielle. Elend, Vin, Kelsier et les autres font partie de l'histoire ou d'une Religion. Elendel est la nouvelle capitale, les canaux séparant la ville en octans, des rails longeant ces derniers, et les premiers gratte-ciels commencent à s'élever dans la majestueuse cité. L’électricité en est à ses balbutiements et les premières ampoules n'ont que quelques années d’existence, et l'usage de la poudre à canon est devenu courant. De l'autre côté des montagnes entourant la ville se trouve les Rocailles, une terre quasi désertique, où, dit-on, l'honneur se rend pour mourir.

L'Allomancie existe toujours, comme la Feruchemie. Mais les choses ont changé. Il existe maintenant des Double-Fils, pouvant utiliser les deux habilités. Wax, descendant de Breeze, est l'un deux. Il peut allomantiquement pousser sur les métaux, et feruchimiquement contrôler sa masse effective. Wax était un Garde-Loi dans les Rocailles, trainant en justice les malfrats opérant là-bas. Il reçoit une lettre l'informant du décès de son oncle et de sa cousine, et le convoquant dans la capitale pour devenir le Seigneur Waxillium Ladrian. Pour sauver la maison, il se retrouve à devoir accepter un mariage arrangé avec Steris Harms, et se résoudre à abandonner ses anciennes occupations. Cependant, son comparse des Rocailles Wayne arrive en ville pour son enquête sur une étrange suite de vols impliquant des prises d'otage et des disparitions de wagons, et cherche à impliquer le meilleur Garde-Loi qu'il connaisse, Wax. Celui-ci souhaite sauver sa maison en faillite, mais l'envie d'enquêter sur ces disparitions ne le quitte pas.

Les principaux personnages sont Waxillium « Wax » Ladrian, Allomanceur et Feruchemiste, pouvant respectivement utiliser l'acier et le fer. Il est devenu seigneur de la Maison Ladrian suite au décès du reste de sa famille. Ancien Garde-Loi, il va se retrouver presque malgré lui à pourchasser les Vanishers dans la cité d'Elendel.
Wayne est aussi un Double-Fils, qui travaillait autrefois avec Wax dans les Rocailles. Il peut utiliser l'Allomancie pour créer une bulle de temps compressée autour de lui, et stocker dans ses cerveaux d'or de la santé, lui permettant de guérir plus vite au prix du temps passé malade.
Steris, fille du Seigneur Harms, qui souhaite se marier avec Wax dans le but d'augmenter la réputation de sa maison, en échange des richesses qu'elle possède.
Marasi Colms, cousine de Steris, prenant des cours à l'université sur la justice légale et les comportements criminels, et fascinée par les histoires des Garde-Loi des Rocailles.

L'Alliage de la Justice est un livre que j'ai trouvé excellent. Il combine le mystère et l’émerveillement du système de magie de Mistborn avec une enquête policière extrêmement fine et agréable. L'action est bien amenée et les confrontations toujours intéressantes. Contrairement à Fils-de-Brume, l'Alliage de la Justice n'est pas un conflit entre le bien et le mal per se, mais entre des points de vue et des moyens différents pour arriver à un même but. Il y a mélangé à cela une pointe de discours religieux plus philosophiques que théologiques. On y découvre de nouvelles choses sur un système de magie toujours cohérent, complexe et minutieux. On y trouve de nombreuses références non essentielles à l'histoire provenant de la trilogie Fils-de-Brume.
L'histoire, comme dans tous les livres de Sanderson, est pleine de rebondissement et de suspense. On pourrait dire, en lisant ses livres suivants, qu'il ne se renouvelle pas dans son récit, cependant, même s'il est (théoriquement) possible de déterminer qu'il va se passer quelque chose qui va changer la donne, je suis toujours surpris sur comment cela se déroule. Quand je relis les livres, on voit bien le schéma qui se déroule, et je sais qu'il y a un Chekhov's gun quelque part, mais je ne le vois jamais arriver. Les personnages peuvent sembler similaires à d'autres apparaissant dans d'autres livres de Sanderson, mais cela ne gène pas du tout le plaisir de la lecture.

Voir aussi :
Voir aussi, du même auteur, la critique d'Elantris , de de la Voie des Roi ainsique le cycle de Fils-des-brumes
La Pierre de Tear sur Facebook La Pierre de Tear sur Tweeter
La Boutique Pierre de Tear
Notre Boutique sur Amazon
La Pierre vous recommande
Joute 41 : les résultats
Venez féliciter les jouteurs !
Le joyau de Liana, par Aramina
Texte vainqueur de la joute 41 !
Lexique des anciens et nouveaux termes français
Petite aide à la compréhension de l'encyclopédie
La Newsletter Pierre de Tear
Abonnez vous à la newsletter pour recevoir les nouvelles de la Roue du Temps en exclusivité !